Le contexte du Train léger sur rail (TLR)

tunneysstation2-656x368

Tunney’s Pasture Station. Source: ottawamagazine.com

Écologie Ottawa aimerait que notre ville devienne la capitale verte du Canada, avec des pôles urbains animés, interconnectées par un système de transport en commun de calibre mondial. Le système léger sur rail (TLR) est une des façons les plus efficaces de réaliser cette vision. C’est une façon efficace de transporter les gens aux endroits où ils doivent aller, tout en diminuant la congestion coûteuse et en réduisant les gaz à effet de serre.

Le plan

Depuis s on inauguration en 1983, le système de transport en commun rapide d’Ottawa (STCR) est devenu l’un des systèmes les plus efficaces au Canada, quoiqu’il soit débordé.  Les résidents de la ville d’Ottawa utilisent le transport en commun en moyenne 125 fois par année; proportionnellement, c’est un plus grand nombre de voyageurs que dans toute autre ville de grandeur comparable partout en Amérique du Nord.

Cependant les besoins de la ville d’Ottawa en matière de transport en commun ne sont plus les mêmes qu’en 1983. D’ici 2031, on s’attend à ce que la population de la ville augmente de 30 p .c., y compris 68 p.c. de nouveaux résidants et 42 p.c. des nouveaux emplois situés à l’extérieur de la ceinture verte.  En raison de la croissance de la population, on s’attend à une augmentation de 76 p.c. du  volume d’usagers, passant de 93 millions à 164 millions annuellement.

Il faut des modifications de taille pour faire face à ces augmentations et voilà la raison d’être du train léger. Le plan du TLR de la ville d’Ottawa se divise en deux phases. La phase 1, de la station Blair à la station du pré Tunney,  qui comprend un tunnel de 2,5 km, doit se terminer en 2017. La phase 2, qui doit être terminée en 2023, prolongera la ligne jusqu’à Bayshore, à l’ouest, jusqu’à Bowesville au sud, et jusqu’à Place d’Orléans à l’est.

Il est important de noter que, quoique la ville ait déjà commencé la mise en application de la phase 1, elle n’a pas encore fait de demande formelle pour mettre en application la phase 2. La phase 2 a déjà eu des déclarations d’appui et de financement des gouvernements municipal et provincial, mais le gouvernement fédéral n’a pas encore fait de déclaration d’appui pour sa portion du financement.

En Ontario et dans plusieurs autres provinces du Canada, de grands projets d’infrastructure sont systématiquement appuyés par les trois ordres de gouvernement étant donné le montant de financement nécessaire.  Il est impossible de créer un nouveau système de transport en commun uniquement avec l’assiette fiscale municipale et les tarifs du service de transport en commun. Même Toronto, qui est une ville beaucoup plus grosse, a demandé du soutien financier aux gouvernements provincial et fédéral pour ses mises à-jour  de son système de transport en commun. Présentement, l’appui du gouvernement fédéral reste le chaînon manquant pour qu’Ottawa, puisse  gérer  de façon efficace et efficiente sa croissance urbaine.

lrt-map-edit

Phases 1 and 2 of Ottawa’s LRT. Source: City of Ottawa / Ottawa Citizen

Les bénéfices du TLR

En plus de simplement remplacer des autobus, le nouveau système TLR de la ville d’Ottawa augmentera de façon significative la capacité du transport en commun de la ville. Par exemple, sans le tunnel TLR, la ville d’Ottawa nécessiterait un autobus articulé voyageant au cœur du centre-ville à toutes les 18 secondes pour rencontrer les besoins de transport en commun prévus en  2031. Avec l’utilisation du TLR, les besoins sont rencontrés et accrus, à court et à long terme. La phase 1 augmentera  l’utilisation du transport en commun par 4,6 millions de voyages au cours de la première année seulement.  Une fois la phase 1 terminée,  40 p.c. des voyages du transport en commun se feront par train léger.

Une augmentation du transport en commun apporte des bénéfices environnementaux remarquables. À long terme, on s’attend à une réduction de près de 94 000 tonnes des émissions de CO2 . C’est l’équivalent de planter  9,4 millions d’arbres.  Après seulement un an, l’impact du train léger équivaudrait à l’élimination de 6 500 autos de grosseur moyenne de nos routes.

De plus, avec l’arrivée du TLR,  on ne parle pas de transfert des émissions de carbones d’une source (autos/autobus) à une autre (production d’énergie d’électricité). En accord avec  l’Initiative de l’Ontario sur les énergies renouvelables, ce projet massif sera alimenté principalement par des sources renouvelables.

D’autres bénéfices sont une réduction de 5 000 tonnes de sel de voirie; une économie d’environ un milliard ou plus en coûts d’opération de véhicules; et environ 400 millions épargnés par la prévention des accidents.

Bayview Station. Source: Centretown Buzz

Bayview Station. Source: Centretown Buzz

Le TLR de la ville d’Ottawa n’apportera pas seulement des bénéfices écologiques et économiques. En rencontrant les besoins des travailleurs banlieusards, plus d’emplois et de revenus sont effectivement générés. Les argents ajoutés à l’économie seulement en bénéfices d’emplois pourraient être de l’ordre de près de 3 milliards.

On pourrait croire que les statistiques et les bénéfices projetés ici soient un peu optimistes mais ils sont probablement plutôt conservateurs, si on en juge d’après les exemples historiques. Écologie Ottawa croit qu’un système de transport en commun efficace est essentiel à l’écologisation d’une ville moderne et que le système TLR de la ville d’Ottawa est une façon viable et pratique de rencontrer les besoins de la ville en matière de transport, tout en aidant la planète. C’est pourquoi nous vous encourageons à communiquer avec votre député fédéral et de lui demander d’appuyer  la phase 2 du TLR dès aujourd’hui.

SOURCES:

City of Ottawa (2012). Transforming our Nation’s Capital: The Benefits of Light Rail. Retrieved July 7, 2014 from:http://www.confederationline.ca/wp-content/uploads/2013/03/The-Benefits-of-Light-Rail-Web.pdf.

Metropolitan Knowledge International (June 2011). Ottawa Light Rail Transit (OLRT) Updated Business Case – Project Benefit Analysis. Retrieved July 17, 2014 from:http://www.confederationline.ca/media/pdf/OLRTBusinessCaseUpdate.pdf

Rideau Transit Group (2013). Ottawa Light Rail Transit Project: Tunney’s Pasture to Blair Station. Retrieved July 17 from: http://www.bccr.net/images/nov2013/BCCR_Presentation-RW.pdf.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :