Garder la nature dans nos quartiers!

La Ville d’Ottawa s’étend sur 2778km2 et possède de nombreux espaces verts. Ottawa est actuellement la sixième ville la plus peuplée du Canada, toutefois, elle couvre une superficie plus grande que celle des cinq villes les plus peuplées combinées. En raison de l’étalement urbain, les précieux espaces verts de la ville (forêts, zones humides et champs) sont toujours plus menacés par des projets de construction urbaine.

Les communautés qui les entourent chérissent les terres naturelles et les espaces verts d’Ottawa sont essentiels à la santé et au bien-être de ses habitants. Les terres naturelles d’Ottawa sont également cruciales pour un large éventail d’espèces animales et végétales. Près de 60espèces natives de la Région de la Capitale ont été classées en danger par le gouvernement provincial et/ou fédéral. Bien que des lois existent pour protéger les espèces menacées, les nouveaux projets de développement menacent souvent les espèces vulnérables et leurs habitats. Les tortues de Blanding sont classées comme espèces menacées, pourtant, le développement de la forêt de conservation des hautes terres de South March à Kanata a détruit son habitat principal et de nombreuses tortues, jeunes et matures, ont été tuées par des voitures roulant sur des routes nouvellement construites dans la forêt.


Une tortue de Blanding, une espèce menacée qui habite les zones humides dans les hautes terres de South March

De nombreux résidents d’Ottawa supposent à tort que les espaces naturels sont protégés, cependant, un développement mal planifié et des mesures de protection inadéquates continuent de représenter une menace pour nos espaces verts locaux. Trop souvent, les nouveaux projets de développements à Ottawa reposent sur des stratégies de développement néfastes, notamment à travers une planification tentaculaire, à usage unique, à faible densité et centrée sur l’automobile. Les projets de développement utilisent régulièrement de grandes parcelles au détriment des espèces et des écosystèmes vulnérables. Écologie Ottawa lance une nouvelle campagne de protection des espaces verts vulnérables de la ville et c’est à nous tous de protéger ces espaces verts précieux pour les générations à venir.

Notre nouvelle campagne « Gardons la nature dans nos quartiers » vise à mobiliser les habitants d’Ottawa pour protéger les espaces verts vulnérables de la ville et à exiger des modèles de développement plus durables à travers la ville.

Cette initiative soutient :

  • Moins de projets de développement dans les zones vulnérables et le maintien d’espaces verts clairement définis
  • Plus de protection pour les espèces à risque d’extinction
  • Des meilleures pratiques citoyennes et communautaires en termes de conception et de planification
  • Une application plus stricte des outils de protection des espaces verts locaux et des espèces qui en dépendent pour survivre

Grâce à l’action et à l’engagement communautaires, nous voulons adresser les causes profondes de cet étalement urbain non durable et induire des changements à long terme dans les stratégies de développement urbain. Les impacts négatifs des modèles de développement actuels doivent être pris en compte pour préserver les zones vulnérables et d’importance écologique. Les pratiques de développement néfaste sont courantes dans les villes du monde entier et notre espoir est qu’Ottawa puisse servir d’exemple en tant que ville qui adopte des pratiques de développement vert et durable afin de minimiser les dommages causés aux organismes vivants et de profiter des avantages pour la santé de ses habitants.

This image has an empty alt attribute; its file name is canadian-sheild-pond.jpg
La forêt des Hauts Plateaux de South March a une importance écologique (biodiversité), géologique (Bouclier canadien) et culturelle (nombreux artefacts).

Le problème peut paraître décourageant et systémique, pourtant des solutions viables sont à portée de main. Une ville bien conçue qui protège ses zones vulnérables est une ville plus saine. L’un des objectifs du développement durable est la réduction de l’étalement urbain et des problèmes connexes, notamment, le coût élevé et les difficultés d’accès aux transports en commun, l’élévation des émissions de gaz à effet de serre dues à la dépendance à l’automobile, des budgets biaisés en faveur du développement des routes et des communautés mal desservies contribuant à l’isolement social, à l’obésité et à d’autres problèmes de santé.

Agir pour protéger les espaces verts naturels peut aider à aider à résoudre bon nombre des causes profondes de la crise environnementale et dont les conséquences affectent les villes du monde entier. Comme les communautés sont souvent passionnément protectrices de leur espaces verts locaux, il existe un large potentiel pour que les préoccupations des espaces verts voisins se transforment en un élan populaire pour le développement durable et pour une meilleure protection des zones vulnérables. Nous nous lançons dans un plan d’action visant à mobiliser la participation du public et l’engagement civique. Nous espérons sensibiliser les communautés et responsabiliser les décideurs aux conséquences de l’étalement urbain et de ces impacts pour notre environnement. 

This image has an empty alt attribute; its file name is smhwatertrail.jpg
Les espaces verts naturels sont aimés par les communautés locales et offrent de magnifiques paysages pour les activités de loisirs et les retraites thérapeutiques.

Pour la première étape de la campagne de protection des espaces verts « Gardons la nature dans nos quartiers », nous avons débuté par cibler deux quartiers d’Ottawa situés à proximité d’espaces verts vulnérables menacés de développement. Nous lançons une pétition pour demander aux conseillers municipaux de protéger les espaces verts vulnérables face aux risques d’aménagements destructeurs. Dans ce cadre, nous formons une coalition de résidents et de groupes communautaires concernés afin de résister de manière concertée aux projets et pratiques de développement préjudiciables.

« Sauvez notre espace vert de Kanata » est l’un des groupes implantés dans la communauté locale et qui s’implique activement pour protéger les espaces verts de Kanata North. Un autre groupe local, l’Alliance des espaces verts de la capitale du Canada, possède une liste de diffusion importance et partage de l’information pour sensibiliser les populations aux problèmes liés aux espaces verts dans notre ville.

Dans les milieux ciblés, nous organisons également des ateliers communautaires « Gardons la nature dans nos quartiers », nous invitons les membres de la communauté à rechercher ensemble des solutions potentielles pour protéger leurs espaces verts locaux.

Certaines de ces solutions incluent :

  • Des règlements plus stricts pour protéger les arbres et les espaces verts
  • Une nouvelle norme pour la conception du développement de la communauté, y compris les exigences de densité minimale et de connectivité de transport en commun
  • La mise en application des normes pour la protection des espèces en péril
  • La mise en application des normes pour le développement dans les zones sensibles
  • La prévention de nouvelles routes et de projets d’élargissement de routes dans des zones sensibles
  • Une plus grande transparence dans le processus de développement de la ville

Nous fournirons plus d’information sur ces ateliers dans les prochaines semaines.

Nous sommes impatients de travailler avec vous à protéger les espaces verts d’Ottawa pour la santé de nos communautés et de la faune locale ! S’il vous plaît, partagez notre campagne de protection des espaces verts et signez la pétition « Gardons la nature dans nos quartiers ! »

%d blogueurs aiment ce contenu :