Ottawa considers allowing homeowners to pave lawns | Ottawa & Region | News | Ottawa Sun

Ottawa considers allowing homeowners to pave lawns | Ottawa & Region | News | Ottawa Sun.

Les candidats verts et libéraux de l’Ontario s’opposent au pipeline

Ottawa, Ontario – 23 juillet, 2013 — Écologie Ottawa se réjouit que le Parti Vert ontarien et le candidat libéral du sud d’Ottawa, John Fraser les rejoignent dans la lutte contre le pipeline Énergie Est de TransCanada. Celui-ci transporterait 850.000 barils de pétrole par jour à travers Ottawa

Hier, via un communiqué de presse, le Parti Vert a annoncé s’opposer au pipeline. Monsieur Fraser est allé dans le même sens, ce matin, sur Twitter.

“Nous applaudissons la décision des Verts et de Monsieur Fraser à garantir la sécurité des citoyens d’Ottawa,” se réjouit Ben Powless, organisateur du groupe ‘sables bitumineux’ pour Écologie Ottawa. “Nous appelons les autres partis et candidats à également rejoindre ce mouvement d’opposition à la proposition de pipeline.”

Actuellement, Écologie Ottawa mène une campagne afin d’informer le public des dangers que représente le pipeline Énergie Est prévu par TransCanada. L’association veut ainsi mobiliser le public à s’opposer à celui-ci.

Des élections provinciales partielles se tiendront le 1er aout prochain dans le sud d’Ottawa. Écologie Ottawa encourage les habitants de cette région à questionner les candidats sur le pipeline.

– 30 –

 

Gardons Ottawa sans bitume

TransCanada veut réhabiliter un ancien gazoduc afin d’acheminer par Ottawa des sables bitumineux toxiques. Nous pressons le public et les autorités de la ville à rejeter la proposition du pipeline, qui n’apporterait que des risques et aucun bénéfice pour la population d’Ottawa.

Signez la pétition.

Pour de plus amples renseignements.

MAPOriginalFrench

 

 

English270

 

Council Watch Monthly Digest – May 2013

Transportation Committee: Cancelled

Planning Committee (May 14): Councillors approved the Bayview Station District Community Design Plan, which promotes transit, cycling, and pedestrian oriented development in the currently underused land just west of downtown Ottawa. The Design Plan includes the development of park and green space, multi-use bridges and pathways for cyclists and pedestrians, high rise buildings located close to the Bayview transit station, and well connected wide sidewalks on both sides of the streets. Ecology Ottawa awards the Planning Committee with a Thumbs Up for passing this progressive development plan which prioritizes all road users and promotes transit, cycling, and walking as alternatives to driving.

Environment Committee (May 21):  The Environment Committee held their first meeting since March this month. Despite the lengthy absence, the meeting was unexpectedly short and did not cover anticipated topics, such as the LEED accreditation process or discussion of the Greenhouse Gas Roundtable, held on March 23rd, 2013. The meeting passed the Environmental Stewardship Advisory Committee’s Workplan, which included an objective to review the Air Quality and Climate Change Management Plan. Councillors’ received an update on the City’s increasing efforts on Solid Waste Services in City Facilities and approved a recommended expansion of the program to include waste generated within large City facilities, City parks, and right-of-ways. Ecology Ottawa awards Councillors on the Environment Committee a thumbs-up for diverting waste from landfills. The brief meeting ended with Chair of the Committee Maria McRae submitting an Inquiry and demanding a statement from the City’s solicitor, Rick O’Connor, on why Council has not yet received an audit on the Orgaworld contract that was requested in 2011. For more information and for Ecology Ottawa’s critique of this meeting please visit our blog.

City Council (May 22): City Council approved the Bayview Station District Community Design Plan put forth by the Planning Committee (from May 14) and for this Ecology Ottawa awards City Council with a Thumbs Up.

Planning Committee (May 28): The Planning Committee approved the O’Keefe Drain Environmental Management Plan (EMP) (Item 3). The O’Keefe Drain is located on 211 hectares of predominantly agricultural and natural land east of Highway 416, west of Strandherd Drive, and north of the Jock River. The O’Keefe Drain runs in a southern direction beginning in a residential area north of Fallowfield Road, through agricultural lands, and to the Jock River. The entire subwatershed of the O’Keefe Drain covers approximately 506 hectares. The City of Ottawa requested the development of an EMP for the Drain to create a stormwater management plan and to ensure that the natural features of the area, as well as the downstream system are protected with increased development. The O’Keefe Drain EMP was guided by the recommendations of the Jock River Reach One Subwatershed Study, a stormwater management plan that was developed to manage the watershed in light of increased urbanization and development. The O’Keefe Drain EMP features recommendations such as protecting the core woodlot as a wildlife habitat, planting grasses and trees, developing a 46 m channel corridor that will restore the existing Drain to better enhance the aquatic and terrestrial habitat, and having discussions with the Ministry of Natural Resources for guidance on sensitive species. The Planning Committee members are awarded a Thumbs Up for approving these recommendations to protect our City’s natural environment. 

Ecology Ottawa’s Rating of City Councillors:

Approved the Bayview Station District Community Design Plan
City Councillor Rating
Councillors on the Planning Committee* and on City Council** Thumbs-up

*R. Chiarelli, R. Bloess, S. Blais, B. Monette, J. Harder, S. Qadri, K. Hobbs, T. Tierney, A. Hubley, P. Hume **S. Moffatt, R. Chiarelli, E. El-Chantiry, R. Bloess, D. Chernushenko, S. Blais, S. Desroches, B. Monette, J. Harder, M. Wilkinson, M. Fleury, S. Qadri, P. Clark, K. Egli, D. Deans, K. Hobbs, T. Tierney, D. Holmes, A. Hubley, P. Hume, M. McRae and Mayor J. Watson. Absent: M. Taylor and D. Thompson

O’Keefe Drain Environmental Management Plan
City Councillor Rating
Councillors on the Planning Committee* Thumbs-up

*R. Chiarelli, R. Bloess, S. Blais, J. Harder, S. Qadri, K. Hobbs, T. Tierney, A. Hubley, P. Hume. Absent: B. Monette

Expanded the Solid Waste Services program
City Councillor Rating
Councillors on the Environment Committee* Thumbs-up

*S. Moffatt, D. Chernushenko, S. Desroches, M. Fluery, D. Holmes, A. Hubley, M.McRae. Absent: P. Hume

An Environment Committee Agenda lacking in substance
City Councillor Rating
Councillor Maria McRae Thumbs-down

 


Council Watch Monthly Digest – April 2013

Environment Committee: Cancelled for the second month in a row. 

Transportation Committee (April 3): April’s Transportation Committee meeting saw the approval to make Bronson Avenue a safer route. Although Ecology Ottawa congratulates the Transportation Committee for this positive outcome we  regret to inform you that councillors also approved spending an additional $8 million to fund a Glebe parking garage project. Take a look at how discussions unraveled during April’s Transportation Committee meeting here.

Planning Committee (April 9):   As mentioned in March’s monthly digest, the Planning Committee approved freezing Ottawa’s urban boundary.

City Council (April 10): The decision to freeze the urban boundary was officially approved.

Ecology Ottawa’s Rating of City Councillors:

Bronson Avenue safer for cyclists and pedestrians
City Councillor Rating
Councillors on the Transportation Committee*
Counc. Allan Hubley
Thumbs-upThumbs-down
Increase budget for 2013 New Parking Facilities
Councillors on the Transportation Committee* Thumbs-down

* S. Moffat, R. Bloess, D. Chernushenko, M. Wilkinson, M. Fleury, P. Clark, K. Egli, D. Deanes, T. Tierney, A. Hubley

Council Watch Monthly Digest – March 2013

Environment Committee: Cancelled.

Transportation Committee (March 4): The hot topic of the month in the Transportation Committee was the Downtown Moves study, and Ecology Ottawa commends the Transportation Committee for approving the Downtown Moves study that generally aims to make Ottawa’s downtown streets friendlier towards cyclists, pedestrians and transit users. Despite this approval, however, it was discouraging to see that the implementation of the Downtown Moves study maybe in question as a result of the lack of support observed by some councillors on the Transportation Committee. Take a look here for more information on the discussions that ensued on March 4th.

Planning Committee (March 26): The Planning Committee meeting did not pass without controversy this month. In an epic meeting that lasted till midnight, city councillors were made to doubt if the City of Ottawa did in fact have enough employment lands to suffice until 2031. The decision on whether to freeze the urban boundary was postponed to April 9th for a more informed discussion with city staff during which councillors on the Planning Committee approved the city’s recommendation to freeze the urban boundary. Ecology Ottawa congratulates the Planning Committee on this positive decision to limit urban sprawl in Ottawa, which was further reinforced by full council on April 10th. Learn more about this issue here.

City Council (March 27): The Downtown Moves study was approved by full City Council.

Ecology Ottawa’s rating of City Councillors:

Downtown Moves study
City Councillor Rating
Counc. Peter Clark
Counc. Diane Deanes
Counc. Allan Hubley
Councillors on the Transportation Committee and full City Council*
Thumbs-down
Thumbs-up
Thumbs-down
Thumbs-up

*S. Moffat, R.Chiarelli, E.El-Chantiry, R. Bloess, D.Chernushenko, B. Monette, J.Harder, M.Wilkinson, M. Fleury, S.Qadri, P.Clark, K. Egli, K.Hobbs, D.Thompson, P.Hume, M.McRae, D. Deanes, T. Tierney, A. Hubley

Employment Lands
City Councillor Rating
Councillors on the Planning committee and full City Council* Thumbs-up

*S. Moffat, R. Chiarelli, E. El-Chantiry, R. Bloess, D. Chernushenko, M. Taylor, S. Desroches, B. Monette, J. Harder, M. Wilkinson. S. Qadri, P. Clark, K. Egli, D. Deanes, K. Hobbs, T. Tierney, P. Holmes, D. Thompson, A. Hubley, P. Hume, M. Mcrae

Les groupes communautaires et les citoyen(ne)s se mobilisent en faveur des rues complètes

Les médias sont invités à la séance d’information et au lancement de la campagne, le 26 mars à l’Université d’Ottawa

25 mars 2013 (Ottawa, ON) — Écologie Ottawa et plusieurs autres organismes communautaires mobilisent leurs sympathisants et les citoyens et citoyennes de partout à travers la ville pour exprimer leur soutien en faveur des rues complètes à Ottawa.

Ryan Anders Whitney, du Toronto Centre for Active Transportation and Complete Streets for Canada, sera le conférencier demain, lors d’une séance d’information qui se tiendra à l’Université d’Ottawa. Ryan nous expliquera comment une politique sur les rues complètes peut guider les planificateurs et les ingénieurs dans la création de rues qui sont au service de tous les usagers à ce moment clé dans l’historique de la planification municipale. L’événement coïncide avec le ré-examen du plan directeur des transports de la ville :

Quoi: Séance d’information et lancement de la campagne en faveur des rues complètes à Ottawa

Quand : Mardi 26 mars à compter de 17 h 30.

 : 90U, Foyer de la résidence, 90 Université Private (Campus de l’Université d’Ottawa)

Les autres intervenants à l’événement incluent Dr. Rosamund Lewis, médecin-hygiéniste adjoint de Santé publique Ottawa, qui parlera des avantages en matière de santé publique des rues complètes et le conseiller municipal Keith Egli, président du Comité des transports d’Ottawa et membre du Conseil de santé Ottawa, qui accueillera les participants et participantes et facilitera la discussion sur les rues complètes à Ottawa.

“Nous sommes ravis que la ville d’Ottawa envisage les rues complètes comme l’une des propositions stratégiques préliminaires reliées à l’examen du plan officiel, et du plan directeur des transports,” a indiqué Trevor Haché, coordonnateur des politiques à Écologie Ottawa. “Nous avons hâte de collaborer avec la ville pour voir à ce qu’une politique sur les rues complètes soit mise en place dans les documents de planification à l’étude. La politique devrait être appliquée à l’ensemble du territoire d’Ottawa, de sorte que tous les résidents, qu’ils soient des secteurs urbains ou des banlieues et des villages, bénéficient des rues complètes.”

La séance d’information et le lancement de campagne sont organisés par Écologie Ottawa, la Coop de vélo de la Fédération étudiante de l’Université d’Ottawa, Walk OttawaCitizens forSafe CyclingGreen Communities Canada, EnviroCentre, et le Toronto Centre for Active Transportation.

“Avoir des rues complètes permet un accès sécuritaire et confortable  pour les piétons, les cyclistes et les utilisateurs du transport en commun de tout âge et de toute capacité et que ce ne soit pas une arrière-pensée, mais une partie intégrale du processus de planification pour la construction, l’amélioration et l’entretien de toutes les chaussées,”  dit Barbara Hayes, présidente du Comité du transport d’Écologie Ottawa.

Plusieurs organismes appuient les plans de la ville en vue d’établir une politique sur les rues complètes et tous ces groupes seront représentés lors de l’événement.

Voici la liste :

Le Conseil sur le vieillissement d’Ottawa
Le Conseil sur le vieillissement d’Ottawa appuie le mouvement en faveur des rues complètes qui vise à concevoir des rues complètes et convenables pour le transport routier, piétonnier et cycliste, ainsi que pour le transport en commun pour les gens de tout âge et de toute capacité. ”

Santé publique Ottawa
“Nous sommes heureux de faire partie de ce dialogue important en vue d’améliorer notre ville et nous reconnaissons les liens importants qui existent entre les endroits où nous vivons et les rues où nous voyageons, et notre santé et notre bien être dans son ensemble, ” a précisé Dr. Rosamund Lewis. Les rues complètes, conçues pour être sécuritaires, confortables et pratiques pour tous, contribuent à améliorer la santé, la vitalité et la qualité de vie de nos collectivités. ”

Fondation des maladies du coeur
“Lorsque les collectivités choisissent une conception saine, elles incitent les membres de la collectivité à être plus actifs, à protéger leur santé cardiovasculaire et à jouir d’un style de vie plus sain. Appuyer les rues complètes à la Ville d’Ottawa, c’est l’occasion idéale pour les résident(e)s et les groupes de travailler ensemble pour évoluer de façon à promouvoir la vie active, ” selon Micheline Turnau, de la Fondation des maladies du coeur.

Walk Ottawa
“Nos rues sont des espaces publics importants qui doivent être sécuritaires, confortables et pratiques pour nous tous, quel que soit le mode de transport choisi. Le temps est venu de favoriser les rues complètes, ” a ajouté Michelle Perry de Walk Ottawa.

Green Communities Canada
“Les rues complètes sont plus sécuritaires pour tous, y compris nos enfants. Je ne vois pas de meilleur moyen pour rendre nos routes et nos quartiers plus sécuritaires pour les enfants qui marchent ou prennent leur bicyclette pour se rendre à l’école, au parc ou chez un ami, ” de dire Wallace Beaton, coordonnateur du Ottawa School Travel Planning Project, Green Communities Canada.

Citizens for Safe Cycling
“Maintenant que l’infrastructure pour se rendre au centre-ville en vélo s’améliore, nous devons sérieusement examiner nos quartiers et se demander si ces routes sont assez sécuritaires pour que nos enfants puissent se rendre à l’école sans être accompagnés de leurs parents. Nous avons oublié que c’est possible de faire plusieurs de nos déplacements quotidiens à pied. Pour bon nombre d’entre nous, c’est possible de se rendre au dépanneur, au Tim Hortons et à la bibliothèque à pied ou en bicyclette. Notre ville doit s’assurer que les services sont disponibles pour se rendre à ces destinations.  Ce n’est pas malin, le cyclisme connaît une forte croissance simplement parce que parmi la nouvelle génération, de moins en moins de gens possède d’automobile. Nous devons préparer nos rues en conséquence.

La Coop de vélo de la Fédération étudiante de l’Université d’Ottawa
“Les étudiants occupent une place essentielle à Ottawa et nous dépendons d’un mode de transport économique et respectueux de l’environnement pour nous rendre à l’école, au travail, et à la maison,” indique Seamus Wolfe de la Coop de vélo de la Fédération étudiante de l’Université d’Ottawa. “Les étudiants ont déjà investi des sommes considérables pour les laissez-passer “U-Pass” et pour l’infrastructure réservée aux vélos sur le campus, nous exhortons la Ville d’Ottawa de faire sa part et de s’assurer que les rues complètes deviennent une réalité.”

EnviroCentre
“EnviroCentre appuie l’adoption d’une politique sur les rues complètes à Ottawa de manière à garantir que nos chaussées soient ouvertes et invitantes pour tous, indépendamment du mode de transport choisi. Une politique sur les rues complètes cadre avec les objectifs municipaux visant à encourager le transport durable et fournit des directives claires aux planificateurs et aux ingénieurs,” affirme Jamie Stuckless, coordonnateur de gestion de la demande de transport chez EnviroCentre.

Association communautaire de Vanier
“L’Association communautaire de Vanier favorise la planification et le développement qui soulignent les intérêts des piétons, des cyclistes et des usagers du transport en commun avec ceux des conducteurs, les intérêts tels que le cyclisme sécuritaire et agréable; un environnement piétonnier amélioré sur nos rues principales; et des éléments écologiques dans le renouvellement de nos rues résidentielles. Une politique sur les rues complètes contribuera à ce que les rues dans le notre quartier ainsi que dans les autres quartiers soient développées de cette façon,” selon Mike Bulthuis, président, Association communautaire de Vanier.

-30-

 

Écologie Ottawa salue le leadership de la Ville sur le changement climatique

L’engagement en vue de redémarrer le plan municipal sur les changements climatiques est une première étape critique

 25 mars 2013 (Ottawa) : en réponse à la table ronde sur les gaz à effet de serre tenue samedi à l’hôtel de ville d’Ottawa, Écologie Ottawa diffuse la déclaration suivante signée de son directeur exécutif, Graham Saul :

«Le maire a annoncé qu’il veut un plan renouvelé sur les changements climatiques pour la Ville d’Ottawa d’ici un an et voilà le genre de direction dont nous avons besoin. La table ronde sur les changements climatiques de samedi a été un énorme succès et maintenant, le temps est venu d’agir.

«La collectivité et les associations de gens d’affaires, les groupes de santé, les organismes environnementaux locaux et les individus de partout à travers la ville ont réclamé depuis des mois, que des mesures soient prises dans ce dossier et c’est bon de constater que la ville est à l’écoute. Nous voulons remercier le conseiller Holmes d’avoir initié cette résolution du Comité de l’environnement, en vue de tenir une table ronde sur les gaz à effet de serre et la conseillère McRae d’avoir entamé ce processus passionnant.

«Un défi important pour aller de l’avant est de s’assurer que le développement d’un nouveau plan sur les changements climatiques soit étroitement intégré avec l’examen continu du plan officiel d’Ottawa, du plan d’infrastructure, du plan de circulation piétonnière, du plan sur le cyclisme et du plan des transports.

«La plupart des Canadiens vit dans les villes, alors ce n’est pas étonnant que la majorité des émissions de gaz à effet de serre que le Canada produise, soit associée aux activités qui se déroulent dans les municipalités canadiennes. Tous les ordres de gouvernement doivent faire leur juste part pour nous aider à réduire notre dépendance au pétrole, au charbon et au gaz. Bien que le gouvernement fédéral se dirige dans la mauvaise direction, c’est réconfortant de voir un engagement renouvelé de la part de nos chefs municipaux.

«Nous pourrions épargner des centaines de millions de dollars à chaque année à la ville d’Ottawa si nous cessions de gaspiller autant d’énergie. La majeure partie de la pollution causée par les gaz à effet de serre à Ottawa provient de la façon dont nous chauffons, refroidissons et électrifions nos maisons et bâtiments. En conservant l’énergie, en améliorant l’efficacité énergétique et en accélérant la transition vers l’énergie renouvelable, nous pouvons épargner de l’argent tout en combattant les changements climatiques. Au cours des derniers mois, la Ville d’Ottawa a indiqué vouloir trouver une manière de favoriser l’intensification rapide et appropriée, d’étudier des façons d’encourager des pratiques favorisant les bâtiments écologiques et de rechercher des façons pour aider les résident(e)s à améliorer l’efficacité énergétique de leurs maisons.

«Environ un quart des émissions de gaz à effet de serre à Ottawa émanent du pétrole, du gaz et des autres carburants que nous employons dans le secteur du transport, et la Ville d’Ottawa peut nous aider à nous diriger dans la bonne direction. En encourageant les centres-villes compacts qui regorgent d’activités avec des piétons et des cyclistes reliés par un réseau de transport en commun de classe mondiale, la Ville d’Ottawa peut fournir à ses résident(e)s de réelles options de transport. Ce genre de mesures, combinées avec un engagement renouvelé en vue de protéger nos précieux espaces verts, aideront à garder l’air propre, encourageront des styles de vie sains et lutteront contre les changements climatiques. L’engagement de la Ville d’Ottawa de maintenir les limites urbaines, d’investir sans précédent dans le transport en commun et de développer une politique de rues complètes, c’est-à-dire des rues conviviales, sont d’excellents exemples du rôle que nos chefs municipaux ont à jouer.

«La table ronde sur les gaz à effet de serre et l’annonce que la Ville prévoit renouveler son plan sur les changements climatiques est un premier et important pas vers un long chemin menant à une ville plus prospère, plus saine et plus respectueuse de l’environnement. Nous avons hâte de travailler étroitement avec la Ville, pour identifier les mesures les plus urgentes pouvant être prises et de s’assurer que cet engagement important soit mis en oeuvre en temps opportun.

-30-

 

Council Watch on Downtown Moves and Transportation Committee March 4th

The Transportation Committee meeting held on March 4th was kicked off by new chair Councillor Keith Egli. The hot topic of the month was the Downtown Moves study. Downtown Moves is an Urban Design and Transportation Study that aims to create a street environment that is more pedestrian, cycling and transit friendly by finding a balance among street users and by improving the streetscape.

The Confederation Line (Light Rail Transit) project will dramatically alter downtown streets, and city staff explained that modifications are essential to support and accommodate the implementation of the Light Rail Transit (LRT) project. LRT stations are expected along Queen and Rideau Streets, and the study focuses on the significant impact these changes will have. For example Albert Street, Slater Street and the Mackenzie-King Bridge will no longer serve as the spine of the bus Transitway, and modifications will be necessary to reallocate and accommodate the resulting street space and higher pedestrian traffic. With that in mind, city planners envision an LRT focused core that gives priority to pedestrians, cyclers and transit users which could involve the widening of sidewalks, increasing patios in the business district, increasing bike lanes and decreasing on-street parking.

Ecology Ottawa congratulates the Transportation Committee for approving this study and taking advantage of the excellent opportunity that the implementation of the LRT project provides in terms of transforming downtown Ottawa streets to be more vibrant and comfortable for walking, cycling and transit users. A special thumbs-up goes to Councillor Diane Deans for acknowledging that the study is a good start but that the scope of the study should go beyond the Queen-Slater corridor. It was encouraging to see Councillor Deans make a positive reference to Vancouver’s similarly small downtown that the City of Ottawa could learn from in terms of making the downtown more “vibrant.”

Despite this approval however, there is no guarantee that the Downtown Moves study will in fact be implemented. Discussion during the council meeting made it clear that how far the city goes with the plan will largely depend on how much money council is willing to spend and the unwavering support of some Councillors towards on-street parking. Councillor Peter Clark specifically deserves a thumbs-down for his lack of support of the study’s main goal of encouraging and prioritizing transit users, walking and cycling. Councillor Peter Clark seemed only to be concerned with the availability of on-street parking for neighborhood businesses, saying that “having dreams are nice if you can afford them.” Councillor Jan Harder also emphasized that even if the study makes sense it doesn’t mean that we have the capacity or money for it. More reason to seriously doubt the implementation of the Downtown Moves study is the Transportation Committee’s vice-chair Councillor Hubley’s complete disregard of cyclers’ right to a fair share of Ottawa’s downtown streets. Councillor Hubley deserves a big thumb-down for comments he made on his website, where he vowed to refuse supporting projects proposed by the Downtown Moves Study that would compromise the availability of parking space:

“I want to be sure that Kanata taxpayers are getting good value for their hard earned tax dollars.  The fact is that most people travelling from Kanata to downtown will travel by car, and I don’t want to see cycling lanes replace the parking spots you rely on.  I will not support projects coming out of the Downtown Moves report until I know exactly how much it will cost, and what impact it will have on people driving from Kanata.”

It is worth emphasizing that the City of Ottawa’s vision with regards to Ottawa’s Transportation system, summarized in the Official Plan and Transportation Master Plan, aims to ultimately reduce auto dependence and in doing so the city’s policy gives “priority to public transit in meeting future growth in travel demand” and aims to make “walking and cycling more attractive than driving for short trips” and should conflict arise “give priority to public transit, walking and cycling over cars.” The City’s vision clearly supports and prioritizes environmentally sustainable modes of transportation that will ultimately contribute to Ottawa’s vibrancy and have multiple social and economical benefits, and therefore the lack of support observed from some Councillors towards Downtown Moves leads one to ask if city Councillors are going to follow the city’s own policies or not? Ecology Ottawa emphasizes the importance of financing this project so that it is not only necessary in leveraging the LRT project, but will make downtown Ottawa a more vibrant scene that is inclusive to all modes of transportation and gives cyclists and pedestrians their fair share of space on downtown streets.

Take a look at these news articles for more information on discussions held about the Downtown Moves study during the Transportation Committee meeting.

City Council (February 27)

This meeting saw the full City Council approve the increase in 2013 water/sewer rates.