Avez-vous une angoisse de la panne ? Votre lieu de travail vous couvre

Passer à un véhicule électrique est devenu plus facile!

Dans le cadre du Plan d’action sur le changement climatique, le gouvernement provincial de l’Ontario vient d’annoncer un programme incitatif pour aider à installer des bornes de recharge pour les véhicules électriques sur le lieu de travail. Le Programme d’Incitation à la Recharge des Véhicules Electriques au Travail offre aux employeurs jusqu’à 80% du coût d’installation des bornes de recharge de niveau 2 sur votre lieu de travail / bâtiment, jusqu’à un maximum de 7500 $ par borne de recharge.

La candidature d’acceptation débutant le partir du 16 janvier 2018, cette prime est disponible sur la base du premier arrivé, premier servi. Apprenez-en davantage sur le programme et dites à votre employeur de profiter de cette opportunité.

Représentant 40% de nos émissions de gaz à effet de serre, le transport est l’un des axes prioritaires pour lutter contre le changement climatique et la transition vers une économie bas carbone. Les véhicules électriques (VE) offrent une solution viable comme alternative au gaz, mais de nombreux Canadiens sont toujours préoccupés par les installations de recharge adéquates à travers le pays (également appelées «angoisse de la panne»). Le Programme d’Incitation à la Recharge des Véhicules Electriques au Travail offre une solution à ce problème, permettant de recharger vos véhicules électriques au travail.

Le Programme d’Incitation à la Recharge des Véhicules Electriques au Travail fait partie d’une stratégie plus vaste du gouvernement de l’Ontario visant à accélérer la transition vers des véhicules à émissions faibles et nulles et à atteindre les objectifs de réduction des gaz à effet de serre de l’Ontario d’ici 2050. Les résidents de l’Ontario peuvent avoir le droit jusqu’à 14 000 $ de réduction lors de l’achat ou de la location d’un VE, et la province a également investi 22 millions de dollars en 2017-2018 sen infrastructures de recharge des VE à travers la province.

Alors qu’est-ce que vous attendez ? Suivez le mouvement ! Tous vos collègues le font!

%d blogueueurs aiment cette page :