Il est temps pour Ottawa d’adopter la Vision Zéro

Le 16 mai, un autre cycliste a perdu sa vie dans les rues d’Ottawa. C’est arrivé à quelques mètres de l’hôtel de ville, et juste à côté de l’infrastructure porte-bannière d’Ottawa, les pistes cyclables de Laurier. Cette tragédie, comme de nombreux accidents de piétons et de cyclistes qui se produisent tout au long de l’année à Ottawa, aurait pu être évitée.

Bien qu’il soit courant d’appeler ces événements des «accidents», les causes profondes de ces instances sont la mauvaise politique et la mauvaise conception. La tragédie du 16 mai a été le résultat des choix que nous avons fait dans la construction et la conception de notre ville. Nous avons construit notre ville autour de la voiture-priorisant la facilité de voyage et la vitesse pour les utilisateurs de voitures. Chaque décision a des compromis, et les conséquences récurrentes de notre système actuel sont des graves blessures et la mort pour les piétons et les cyclistes.

Ça doit cesser maintenant. Ottawa peut choisir une meilleure voie à suivre – une solution qui élimine les blessures graves et la mort dans nos rues. Cliquez ici pour demander l’action de votre conseiller et du maire aujourd’hui.

Les villes du monde entier adoptent la « Vision Zéro », un projet de sécurité routière qui vise à éliminer les blessures graves et la mort dans les rues. Démarré en Suède en 1997, le concept de la Vision Zéro s’est répandu à travers les pays, les régions et les villes du monde entier. Au Canada, des villes comme Toronto, Edmonton et Surrey ont mené la voie de l’adoption de la Vision Zéro, et dans le processus ont restructuré leurs rues pour la sécurité.

Le 22 mai, la conseillère Catherine McKenney a demandé au Conseil d’adopter la Vision Zéro et a délimité à quoi cette politique pourrait ressembler dans le contexte d’Ottawa. Certaines mesures proposées par la conseillère McKenney comprennent:

◾ Assurer que la reconstruction des routes comprenne des infrastructures pour piétons et cyclistes qui respectent ses normes de sécurité plus exigeantes;

◾ Installation de voies cyclables ou de pistes cyclables ségrégés;

Réduire la limite de vitesse à 30 km/h sur toutes les rues résidentielles;

Éliminer le droit de tourner à droite sur les feux rouges, ou partout où il y a des pistes cyclables ou des zones piétonnes lourdes; et

Modifier les signaux de circulation pour donner la priorité aux cyclistes et aux piétons sur les automobilistes.

Le mercredi 12 juin, le Conseil municipal d’Ottawa votera sur la motion de la conseillère McKenney. Il est urgent que le Conseil et le maire entendent des résidents de toute notre ville, exigeant que le Conseil intensifie la lutte contre les blessures graves et la mort dans nos rues. 

Les conseillers et le maire doivent vous entendre. Cliquez ici pour envoyer un courriel à votre conseiller et au maire, et cliquez ici pour téléphoner à votre conseiller dès aujourd’hui.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :