Budget prévisionnel 2019 – Qu’en est-il pour l’environnement à Ottawa?

Le mercredi 6 février, le Maire Jim Watson a présenté le budget prévisionnel de la ville pour 2019.

Ce budget est lié aux trois grandes campagnes d’Écologie Ottawa:

  • Ville Vivante, notre campagne qui protège et améliore les arbres, l’eau et les espaces verts d’Ottawa
  • Ville Renouvelable, notre campagne à propos du changement climatique et de la politique énergétique
  • Ville Active, notre programme qui vise des transports durables

Ci-dessous vous trouverez un résumé des points clés affectant chacune de nos campagnes, suivi d’une analyse. Notez bien que ces analyses sont préliminaires. Dans les semaines qui vont suivre, les membres et les bénévoles d’Écologie Ottawa iront posé des questions aux Conseillers et aux employés municipaux pour éclaircir les points suivants. Nous publierons une analyse finale du budget, une fois sa version définitive adoptée le 6 mars.

En ce qui concerne la Ville Vivante, le budget prévisionnel 2019 comprend:

  • 1.5 millions de $ pour planter 500,000 arbres. C’est une point classique qui était déjà présent dans les budgets précédents. Nous sommes heureux de voir que la ville continue d’investir dans la couverture forestière.
  • Pas d’argent affecté au développement des infrastructures vertes. Nous avions demandé à la ville de dépasser la phase pilote et de mettre en place des infrastructures vertes à grande échelle. Nous n’avons pas pu identifier un point autonome sur les infrastructures vertes dans le budget de la ville.
  • Des questions sans réponses concernant la mise en place d’un Plan de Gestion des Forêts Urbaines. La Ville a travaillé dur pour développer un Plan de Gestion des Forêts Urbaines complet. Nous avions félicité la Ville pour son plan ambitieux et bien conçu. Cependant, ce plan nécessite des fonds pour mener à bien ses actions. Nous n’avons pas pu identifier de financement dans le budget.
  • Des questions sans réponses concernant le financement de l’achat d’espaces naturels. Au cours des dernières années, la ville a dépensé plus de 800,000 $ pour l’achat de zones naturelles à des fins de préservation. Nous n’avons pas pu identifier un point autonome sur la protection des zones naturelles dans le budget de cette année.

En ce qui concerne la Ville Renouvelable, le budget prévisionnel 2019 comprend:

  • 150,000 $ pour Évolution Énergétique. Ce montant est inférieur au total de 500 000 $ de l’année dernière. La documentation de la Ville indique que cet argent sert à la planification et à la mise en œuvre d’Évolution Énergétique. Il est difficile de savoir si ce montant est suffisant pour mettre en œuvre toutes les actions de la phase 1 et initier les points clés de la phase 2.
  • Aucune mention d’investissements dans une infrastructure des véhicules électriques. Bien que nous nous attendions à ce que l’infrastructure des véhicules électriques soit intégrée dans un certain nombre d’éléments, nous voyons que la Ville ne dédie aucun fonds destiné à soutenir et à renforcer la mise à jour croissante des véhicules électriques dans toute la ville.
  • Aucune mention d’un plan de résilience climatique. Nous restons optimistes sur le fait que ce Conseil Municipal élaborera et mettra en œuvre un plan de résilience climatique. Malheureusement, il n’y a pas de financement pour les travaux à entreprendre dans le cadre de ce plan en 2019.
  • Augmentation de 2 millions de $ pour le rendement énergétique de la Ville, et pour la conservation, la rénovation et la modernisation du système d’automatisation de bâtiment des installations de la Ville. C’est une excellente nouvelle et cela amène à à 3 millions de $ le montant total des investissements de la ville dans ce domaine en 2019. Ces projets sont des investissements significatifs qui, dans de nombreux cas, permettront d’économiser de l’argent.
  • Statut incertain sur le point «Parc Vert». Dans les budgets précédents, la Ville avait consacré 500,000 $ à la conversion de son parc à une basse émission -voire une émission zéro. Nous n’avons pas pu identifier le point «Plotte Vert» dans le budget 2019 et nous sommes inquiets de l’annulation de ce programme.

En ce qui concerne la Ville Active, le budget prévisionnel 2019 comprend:

  • Presque 90 millions de $ pour « améliorer les activités des transports en commun ». Cet argent sert principalement au remplacement d’anciens autobus et à la rénovation d’autobus existants. Une plus petite partie (7,8 millions de $) ira à l’achat de 12 nouveaux autobus et à l’extension du service d’autobus. Nous sommes heureux de voir des investissements dans les transports en commun. Cependant, Ottawa doit être beaucoup plus ambitieuse dans ses dépenses en transport en commun si elle cherche à réduire de manière drastique les émissions provenant des transports. De plus, il n’est pas certain que les 12 nouveaux bus seront électriques.
  • Poursuite d’EquiPass, le programme de tarif des transports en commun pour les résidents à faible revenu. Nous sommes heureux de voir la ville continuer à investir dans ce domaine.
  • Augmentation des tarifs EquiPass, du forfait mensuel adulte et de l’aller simple. Ce budget fera augmenter l’EquiPass de 2,6%, le forfait mensuel adulte de 2,6% et l’aller simple de 2,9%. Ces hausses de prix sont bien supérieures au taux d’inflation (environ 1,7%). C’est décevant; la ville devrait geler ou réduire les tarifs plutôt que de les augmenter.
  • Les tarifs de stationnement restent gelés. Alors que les tarifs des transports en commun continuent à augmenter, les tarifs de stationnement-horaires dans les rues et hors voirie restent stables dans le budget de cette année. La facilitation de l’utilisation des voitures continue d’empêcher la ville d’encourager le passage à des modes de transport plus durables.
  • 7,1 millions de $ accordés aux Plans sur le Cyclisme et de la Circulation Piétonnière. Il s’agit d’une forte baisse par rapport au financement annuel moyen au cours du dernier mandat du Conseil. Par exemple, au cours de la période 2015-2018, la Ville a dépensé en moyenne plus de 20 millions de $ par an dans ce domaine.
  • 22,9 millions de $ pour élargir le réseau routier de Strandherd Dr. Le développement continu du réseau routier d’Ottawa crée de sérieux défis pour les budgets futurs, en terme d’entretient, de nettoyage et de gestion engendré par la demande de véhicules supplémentaires. Il n’y a pas de preuves que l’élargissement des routes évite les embouteillages. La ville n’a pas clairement expliqué la raison de cet investissement massif, et il est clair que cet argent pourrait être mieux utilisé ailleurs (par exemple, infrastructures de transport en commun, d’infrastructures pour piétons et/ou cyclistes).
  • 1,6 millions de $ accordés au Programme de Mesures Temporaires de Modération de la Circulation, avec 50,000$ pour chaque Conseiller mettant en place des initiatives dans son Quartier. C’est une légère augmentation par rapport à l’allocation précédente de 40 000 dollars des conseillers. C’est un changement positif.
  • 500,000$ pour le Programme des Passages pour Piétons. Nous sommes heureux de voir la Ville investir dans ce domaine. Cela semble être un nouveau point de campagne autonome.
  • Vision Zéro. Nous restons optimistes sur le fait que le Conseil Municipal élaborera et mettra en œuvre une stratégie Vision Zéro visant à éliminer les décès et les blessures graves dans les rues d’Ottawa. Bien qu’il n’y ait pas de point spécifique pour cette initiative de politique, elle pourrait être mise en œuvre à travers d’autres éléments de ligne. Nous chercherons à clarifier cela.


Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :