Faisons en sorte que le train léger soit satisfaisant

“Le train léger arrive à Ottawa.”

Les Ottaviens entendent cela depuis des années. Après débats, discussions et retards, un plan de train léger sur rail (TLR) a pris forme: le TLR arrivera en deux étapes, la première devrait être mise en ligne en avril 2019 et la seconde en 2023.


Les politiciens nous disent que le TLR va tout changer pour la ville. On nous a dit que le TLR soulagera la congestion de notre réseau Transitway surchargé, réduira considérablement les émissions climatiques dues aux transports, et modifiera le tissu même de notre ville à mesure que des communautés denses et accessibles à pied sont installées près des plateformes du TLR.


Pourtant, malgré tout ce qu’on nous a dit, des pièces importantes manquent souvent. Par exemple, l’échéance a été repoussée à plusieurs reprises, le Conseil et le public en étant avisés qu’avec un très court préavis. L’étape 1, qui devait être lancée en 2017, a été retardée à plusieurs reprises et est maintenant prévue pour avril 2019. Les conséquences des nombreux retards de la phase 1 sur le calendrier de la phase 2 restent floues.


Ensuite, il existe des rapports de surveillance et d’inspection couvrant un large éventail de questions d’ordre économique, de sécurité, d’exploitation et d’ingénierie. La Ville d’Ottawa a gardé le secret sur ces informations, ce qui a amené certains chercheurs locaux à trouver des réponses avec acharnement, utilisant des demandes d’accès à l’information pour les dévoiler au grand jour.


Du point de vue de l’environnement, le défi est évident: il ne reste aucun système de notification clair et systématique mis en place pour prendre en compte ou surveiller les impacts du projet sur l’environnement à Ottawa, que ce soit sur le climat, la consommation d’énergie ou la forme urbaine.


C’est là que vous intervenez. Le temps est venu de sensibiliser le public et de l’engager dans une discussion dynamique et continue sur les résultats environnementaux du TLR. Nous pouvons également engager un dialogue public franc sur des options alternatives – que ce soit des itinéraires différents ou des approches alternatives en matière de conception.


Il est temps de mettre au point une matrice de surveillance du TLR à Ottawa, un outil mené par les citoyens pour suivre les interactions du TLR avec l’environnement d’Ottawa. Il est essentiel que le réseau de TLR intègre les normes environnementales les plus strictes dans la planification des stations, des itinéraires et des aménagements environnants, tout en tenant compte de facteurs plus généraux tels que l’accessibilité, la santé et la sécurité. En même temps, les facteurs purement environnementaux n’existent pas tous seuls; nous devons penser de manière globale à ce que signifie le TLR pour l’avenir de la ville en tenant compte de facteurs tels que la transparence de l’information et les impacts sociaux.


Écologie Ottawa s’adresse aux particuliers et aux organisations qui s’intéressent activement à l’avenir du TLR ou qui possèdent une expertise dans des domaines pertinents afin de concevoir une matrice de surveillance complète. La liste des partenaires, ainsi qu’un lien vers la matrice, seront mis à jour sur cette page au fil du temps.


Une matrice de surveillance complète pourrait inclure des considérations environnementales telles que:

  • Connectivité active de transport au train léger;
  • Infrastructure active de transport dans les stations (p. ex. stationnement pour vélos);
  • Connectivité de transit au train léger;
  • Accès aux parcs et aux espaces verts depuis les stations ou à proximité;
  • L’utilisation d’énergie, y compris l’énergie renouvelable, dans les stations.


La matrice pourrait également examiner des facteurs ayant de profondes répercussions sur l’environnement mais qui ne sont pas principalement de nature environnementale, tels que:

  • Transparence des projets;
  • Logement abordable à portée des stations;
  • Impacts du train léger sur les communautés environnantes;
  • Impact du train léger sur le potentiel piétonnier et les points de raccordement actifs traditionnels du transport; et
  • Conséquences sur la santé et la sécurité des usagers du train léger. 

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :