Élections municipales d’Ottawa – Enquête sur tous les candidats

ottawa-votes1.png

2018 est une année charnière pour Ottawa. En Octobre, nous élirons un nouveau conseil municipal. Cela signifie que nous avons l’opportunité de voter pour un conseil et un maire qui privilégie la perspective d’une ville plus verte, plus saine et plus viable pour les quatre prochaines années.

Lors de ces élections municipales, Écologie Ottawa va continuer son travail de sensibilisation quant aux priorités environnementales locales, tant auprès des électeurs que des candidats. Nous informerons également les résidents d’Ottawa sur les positions environnementales de leurs candidats, et nous continuerons d’inciter au vote et de promouvoir la perspective d’un conseil municipal plus écologiste, avec une réelle direction environnementale.

Continuez sur cette page pour en savoir plus sur votre zone électorale, qui sont vos candidats, notre enquête sur tous les candidats, leurs réponses, et comment vous pouvez nous aider dans cette campagne.

Carte des zones électorales

Découvrez qui sont vos candidats en naviguant sur la carte ci-dessous. Cette carte sera également mise à jour lorsque les réponses des candidats à notre enquête seront disponibles.

Enquête sur tous les candidats

Après de nombreuses enquêtes communautaires et la consultation avec notre groupe de volontaires, Ecology Ottawa a produit une liste de seize questions couvrant quatre thématiques : l’action face au changement climatique (Ville Renouvelable), construire des routes viables et sécurisées (Ville Active), protéger les espaces verts et l’écosystème d’Ottawa (Ville Vivante), et le traitement des déchets. Cliquez-ici pour voir l’enquête et les réponses des candidats au fur et à mesure de leur arrivée.

Cliquez-ici pour télécharger le contexte et la liste complète des questions de l’enquête.

Cliquez-ici pour voir le récapitulatif des questions des candidats. 

Ville Renouvelable

  1. Lors du dernier mandat, les iniatives censées agir face changement climatique ont été supprimées, ou ont manqué de financement et de personnel. Il est même difficile de déterminer si les émissions de la ville ont augmenté ou baissé lors des six dernières années. Dans le même temps, des dépenses dans les infrastructures de la ville (par exemple concernant l’expansion des routes), fait obstacle et refuse les progrès qui avaient été réalisés grâce à des investissements dans le domaine du climat. Au niveau fédéral, le gouvernement a exigé une nouvelle évaluation de son programme de financement des infrastructures « Investir au Canada », évaluation cette fois sous le prisme du climat.

Si vous êtes élu, ferez-vous de l’action climatique  une priorité de votre mandat, en augmentant les moyens personnels et financiers, et en demandant une évaluation des investissements des infrastructures de la ville en tenant compte du changement climatique ?

  1. La ville d’Ottawa effectue un compte-rendu des émissions produites à l’échelle communautaire tous les 4 ans, grâce au plan de gestion de la qualité de l’air et du changement climatique. Ce rapport, trop peu fréquent, rend le suivi des progrès sur nos objectifs climatiques très difficile, et est trop peu exigeant face aux standards établies par des villes comme Montréal, plus en avance en matière environnementale.

Si vous êtes élu, vous-engagez-vous à augmenter la fréquence de ce compte-rendu sur nos émissions à au moins une fois par an ?

  1. Le changement climatique s’accélère, et de plus en plus de villes de par le monde sont forcées de s’adapter face à ses conséquences :  conditions météos de plus en plus violentes, inondations, invasions d’espèces… La ville d’Ottawa s’est engagée à développer un Plan d’Adaptation Climatique mais ne l’a pas encore fait.

Si vous êtes élu, vous engagez-vous à assurer la diffusion et l’implémentation initiale de ce Plan d’Adaptation Climatique avant le prochain mandat ?

  1. Le prochain Plan Officiel du Développement d’Ottawa commencera en janvier 2019 et s’achèvera lors du prochain mandat municipal. Ce plan va poser les règles qui détermineront si il sera plus facile ou plus complexe pour les villes de réduire leurs émissions de gaz à effet de serre : il décidera des modes de transport et de l’urbanisation, de la densité de population dans les logements, de la production d’énergies renouvelables, des services, des infrastructures, des espaces verts et de leur accessibilité pour les résidents… Ce Plan Officiel, élaboré avec la perspective du changement climatique en tête, génère des avantages considérables qui rendront les quartiers plus sûres, plus sains, et plus viables.

Si vous êtes élu, soutiendrez-vous une révision du Plan Officiel  qui fait du développement à faible teneur en carbone une priorité, de façon à ce que les quartiers de vos électeurs soient plus sûres, plus sains et plus viables ?

Ville Active

  1. De nombreuses études issues d’une demande dûe au fournisseur montrent que la construction et l’élargissement des routes ne rend pas la circulation plus fluide. À l’inverse, de nouvelles routes et de nouvelles voies sont très rapidement la cible des embouteillages. Seul l’investissement dans d’autres modes de transport, comme le vélo, la marche ou les transports publics, permet de réduire ce problème.

Si vous êtes élu, vous engagez-vous à prioriser les piétons, les cyclistes, et des transports en commun abordables plutôt que de privilégier l’infrastructure automobile, pour répondre à la croissance prévue de la demande des transports sur les routes dans votre zone électorale ?

  1. Lorsque le train léger sera terminé, 70% de la population d’Ottawa sera dans un rayon de moins de cinq kilomètres d’une station. Il sera plus facile que jamais pour les Ottaviens de voyager d’un point A à un point B en utilisant des modes de transports renouvelables, mais seulement si la ville privilégie les transports en commun, les piétons et les cyclistes, et surtout la connectivité entre les différents types de transports.

Actuellement, la ville d’Ottawa n’a prévu la connectivité des transports que dans des plateformes de transit d’un rayon de 600 mètres. Si vous êtes élu, vous engagez-vous à élargir cette connectivité à un rayon de cinq kilomètres ?

  1. La ville d’Ottawa a adopté son plan de “rues conviviales” en 2013, et son plan d’implémentation en 2015. Aujourd’hui, chaque route doit être construite avec l’objectif d’être accessible à tous les usagers, de toutes âges et de toutes capacités – en comprenant les piétons, les cyclistes et les usagers de transport en commun – plutôt qu’en privilégiant uniquement les automobilistes. Pourtant, il a été prouvé que cette politique seule n’est pas suffisante pour créer des rues conviviales. La direction d’un conseiller est primordial pour s’assurer que ces rues soient le plus « convivial » possible, et pour prendre les mesures qui s’imposent pour instaurer les projets piétons et cyclistes définis dans le Plan directeur des Transports

Si vous êtes élu, vous engagez-vous à assurer la convivialité des rues, ainsi que les projets priorisant les cyclistes et les piétons dans votre zone électorale ?

  1. Entre 2010 et 2014, 148 personnes sont décédées sur les routes d’Ottawa. Ces morts auraient pu être évitées ; elles étaient le produit de l’aménagement de nos routes. Toronto et Edmonton ont adopté une approche « Vision Zéro » à propos de leur aménagements, qui considère que l’on peut éviter toutes les morts et blessures causées sur les routes. Cette approche nécessite des modifications de notre aménagement, par exemple baisser les limitations de vitesse, ainsi que des fonds pour permettre ces changements, afin de pouvoir délivrer des rapports publics sur les progrès effectués.

Si vous êtes élu, vous engagez-vous à adopter l’approche “vision zéro” pour Ottawa ?

Living City

  1. En 2017, la ville d’Ottawa a adopté un plan solide pour Gestion de la Forêt Urbaine, élaboré pour préserver et consolider la canopée des arbres d’Ottawa. Ce plan comprend notamment un plan d’action de 20 ans qui demande une attention particulière et des investissements.

Si vous êtes élu, vous engagez-vous à implémenter et à financer ce plan de Gestion de la Forêt Urbaine ?

  1. Ottawa est victime de beaucoup plus d’inondations et de graves intempéries qu’auparavant. Il est plus important que jamais que la ville s’adapte au changement climatique, en renforcant constamment le dévelopemment des infrastructures vertes, c’est-à-dire des systèmes (organismes vivants ou infrastructures construites par l’homme) qui réduisent, absorbent et filtre l’eau de pluie, comme les arbres, les jardins pluviaux ou encore des chaussées perméables. La ville a les outils pour le faire, mais en reste à la phase pilote plutôt que de passer à la vitesse supérieure pour l’implémentation.

 Si vous êtes élu, ferez-vous en sorte que chaque nouvelle route, ou réaménagement de route, intègre des infrastructures vertes dès que possible ?

  1. Les espaces verts urbains sont une denrée rare. Pourtant, l’étalement urbain, les opérations de densification et l’élargissement des routes menacent régulièrement nos arbres, nos espaces verts et notre biodiversité.

Si vous êtes élu, vous engagez-vous à faire de la préservation des espaces verts une priorité dans le processus de planification ?

  1. Les laboratoires nucléaires canadiens ont proposé une installation permanente de déchets radioactifs au bord de la rivière d’Ottawa, en amont de la rivière. Les maires de plus de 100 municipalités au Québec se sont unis pour s’opposer à cette installation, mentionnant un risque sérieux pour l’eau potable de la rivière.

 Si vous-êtes élu, rejoindrez-vous ce mouvement qui s’oppose à cette dangereuse décharge nucléaire ?

Gestion des déchets

  1. En mars 2018, le conseil municipal a modifié son contrat avec Orgaworld pour autoriser les excréments canins et autres composants biologiques à être mis dans les poubelles vertes en utilisant des des sacs poubelles en plastique, et de fait non-compostables. Rien ne prouve qu’autoriser ces sacs plastiques encouragera les gens à utiliser davantage le compost. Par contre, ces nouvelles mesures vont générer un grand nombre de déchets plastiques, ce qui va complexifier la récupération du compost, et réduire la qualité de ce dernier.

Si vous êtes élu, est-ce que vous abrogerez la décision d’autoriser des sacs plastiques non compostables ainsi que les excréments canins dans les poubelles vertes ?

  1. Ottawa recycle 44% de ses déchets, taux largement inférieur à la plupart des villes en Ontario, et bien en-dessous des chefs de file comme York Region, qui est à 65%, la région d’Halton, qui est à 56%, ou encore Toronto qui est à 51%. Cela s’explique en partie car Ottawa 50 centimes par foyer et par an pour promouvoir ce programme et éduquer ces résidents.

Si vous êtes élu, est-ce que vous vous engagerez à tripler le financement pour la promotion et l’éducation pour la prévention des déchets, c’est-à-dire à au moins 1.50$ par foyer et par an, pour se rapprocher du niveau des autres grandes municipalités de l’Ontario ?

  1.  Le plan de gestion des déchets d’Ottawa de 2011 est dépassé et ne répond plus aux besoins de ce secteur. La ville n’a fait aucun effort pour mettre à jour ce plan, bien que ses programmes de recyclage et de poubelle verte aient des résultats bien en deçà des 65% de recyclage atteint par York Region, la municipalité en tête en Ontario.

Si vous êtes élu, soutiendrez-vous le développement d’une nouvelle stratégie de gestion et de récupération des déchets, qui respecte les bonnes pratiques et vise un  taux recyclage de 65% à Ottawa ?

Comment nous aider ?

Nous avons besoin de votre aide pour nous aider à mobiliser les électeurs et solliciter les candidats.

  • Devenez volontaire ! Nous avons besoin d’aide pour faire du porte-à-porte,du secrétariat, saisir des données et solliciter les candidats. Pour vous inscrire, contactez Dana à l’adresse dana.taylor@ecologyottawa.ca
  • Solliciter votre candidat local ! Appelez, écrivez ou envoyez un mail au candidat à propos de notre enquête sur tous les candidats, et discutez avec eux des problèmes environnementaux spécifiques à votre zone. Pour commencer, contactez Dana à l’adresse dana.taylor@ecologyottawa.ca
  • Faites une donation pour notre campagne ! Cette campagne est uniquement financée par le soutien de résidents d’Ottawa, comme vous. Que ce soit pour une contribution occasionnelle ou régulière, votre donation nous aidera à faire d’Ottawa la capitale verte du Canada. Cliquez-ici pour participer dès aujourd’hui
  • Suivez notre campagne sur les réseaux sociaux, et suivez nous sur Facebook, Twitter et Instagram.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :