Pourquoi je fais du bénévolat avec Écologie Ottawa

English version

J’aime faire du vélo. Je fais du vélo vers le campus. Je fais du vélo au magasin pour ramasser l’épicerie. Je fais du vélo vers la salle de gym. Et même quand je travaillais à Kanata et je vivais à l’extrémité sud d’Ottawa, il y avait des moments où j’allais au travail en vélo durant une belle journée. Faire du vélo est tout simplement le meilleur moyen de se déplacer à Ottawa, surtout pendant l’été. C’est excitant de faire partie d’une organisation qui cherche à rendre les rues d’Ottawa plus amicale pour les cyclistes et les piétons, ainsi que l’excellent travail qu’elle fait pour lutter contre le changement climatique et pour protéger nos eaux et nos arbres.

12809692_10154240288839734_8401691505890107106_n.png

Ceci était un événement d’Écologie Ottawa en avril dernier pour la campagne Ville active. 1 300 personnes y sont allée pour soutenir les rues conviviales d’Ottawa!

Être étudiant à l’université de Carleton, faire du vélo me permet beaucoup plus facilement de me déplacer autour de la ville tout seul sans avoir besoin de dépenser l’argent de mes frais de scolarité sur une voiture et l’essence. Alors que le transport en commun est certainement une option, si vous avez vécu à Ottawa et la connaissez bien, les chances sont que vous avez réalisé maintenant que ce n’est pas le meilleur moyen parce que vous devenez de plus en plus dépendre des horaires d’autobus. Voilà pourquoi il peut être beaucoup plus autonome de faire du vélo, se lever et aller comme vous plaît. Du nombre de cyclistes que je vois dans les rues d’Ottawa, je sais que je ne suis pas le seul à me sentir ainsi.

Ce que vous ne pourriez pas penser, cependant, est que, contrairement à la voiture ou l’autobus, faire du vélo permet d’apprendre à connaître mieux votre quartier et votre ville. C’est plus rapide pour aller d’un endroit à l’autre en voiture, et généralement beaucoup plus facile. À moins que bien sûr si c’est au centre-ville – dans ce cas, amusez-vous pour trouver une place et payer pour le stationnement. Cependant, cela signifie aussi que vous ne pourriez pas être aussi conscient de qui et quoi vous vivez avec dans la ville : le vieil homme qui a la difficulté de traverser une intersection à temps, le marché des fermiers qui fonctionne la fin de semaine et qui vend des produits locaux beaucoup moins cher, et bien d’autres. En bref, vous pouvez devenir moins conscients et moins préoccupés par votre environnement tout en restant assis derrière une fenêtre, comme je l’ai réalisé chaque fois que j’ai fait du covoiturage pour me rendre au travail.

5973057250_8b5ab3e5d9_o

Je ne dirais pas que ce fut par  accident que j’ai entendu parler d’Écologie Ottawa pour la première fois quand je faisais du vélo un jour. Je faisais du vélo près du ruisseau Sawmill en route vers chez moi quand j’ai remarqué qu’il y avait des déchets tout au long des berges du ruisseau, et que certaines personnes travaillaient durs pour remplir des sacs à ordures débordant de déchets alors que je ne faisais que rouler par mine de rien. La curiosité de comment ils allaient gérer pour nettoyer tous les petits morceaux a eu raison de moi, et je suis descendu de mon vélo pour aller voir ce qu’ils faisaient. En fait, ils étaient membres d’Écologie d’Ottawa – seulement d’autres personnes de la région qui se sont portés volontaires et qui ont choisi cette section du ruisseau pour la nettoyer.

Après m’être impliqué dans le nettoyage ce jour-là, je me suis aperçu qu’un jour ne suffisait pas et nous aurions certainement à revenir. Juste en passant et en trouvant plus tard, les fois que je suis allé pour les nettoyages à nouveau, que le ruisseau a été améliorée – lentement mais sûrement – je décidais que, puisque le ruisseau n’était pas le seul problème que j’avais vu; cela signifiait qu’il n’est pas le seul secteur où je pouvais aider. Voilà comment je me suis joint au groupe, que j’aide depuis lors.

Comme je l’ai découvert plus tard, les membres d’Écologie Ottawa font beaucoup plus que simplement aller en ville et ramasser déchets. Ils gèrent des petits et grands projets, allant de faire des pistes cyclables plus larges dans la ville à proposer des alternatives pour le pipeline d’Énergie-Est au Parlement et pour lutter afin de prévenir les dommages incalculables qu’il pourrait avoir sur l’environnement local d’Ottawa.

Faisant partie du groupe, dans certains cas, j’ai personnellement pris conscience de comment il est vraiment possible de rendre la ville plus durable, cut the crap ORAP river toilet sewagemême si cela semblait, au départ, d’être un travail interminable. Par exemple, il n’y a pas trop longtemps Écologie Ottawa a lutté contre les millions de litres d’eaux usées qui sont déversées dans la rivière des Outaouais tous les jours; ce qui pourrait rendre l’eau non potable et conduire à des fermetures de plages. Après des années de lobbyisme et 12 000 signatures qui réclamaient la création des réservoirs de stockage, le Plan d’action de la rivière d’Outaouais a été adoptée. Ce fut un franc succès!

Maintenant Écologie Ottawa cherche à faire les mêmes efforts avec la question complexe du changement climatique et comment il nous impact en tant que citoyens de cette ville. La récente consultation publique d’Ottawa Sud était un endroit idéal pour commencer la discussion à ce sujet. Il y avait environ 120 participants à cet événement, qui se relevait être un grand succès. Après avoir joué un rôle dans l’organisation de Canada Climate Consultation, je suis fier de dire qu’il est jusqu’à présent la seule consultation du climat au Canada organisé entièrement par une initiative populaire. Mon groupe d’organisation d’Ottawa-Sud, avec les conseils d’Écologie Ottawa, a organisé la consultation et le député David McGuinty, député provincial John Fraser, et les conseillers municipaux y ont assisté et participé avec les gens sur des sujets importants. Ce fut un énorme succès en termes de fréquentation et d’engagement communautaire, mais aussi à cause du sentiment d’espoir et d’urgence que chaque personne a amené à la table.

Trees add to the existing greenspace.

Avoir la discussion ouverte à des tables avec de nombreux aspects différents des changements climatiques à l’étude, cette dernière consultation a vraiment aidé tous les participants à apprendre davantage sur ce que vous pouvez faire en tant que citoyen. Même si on parle de combien d’efforts le gouvernement devrait mettre dans la création des politiques en vue de réduire les émissions de gaz à effet de serre; il y avait le même accent sur la façon dont cela pourrait être partagé avec les efforts que vous faites aux côtés de vos voisins. Ceci est une partie importante de la résolution des petits et des grands problèmes auquels les Ottaviens font face. Des rues conviviales à la coupe des arbres sans replantation aux pipelines mettant à risque notre environnement local, chacun de nous a un rôle à jouer pour faire d’Ottawa la capitale verte du Canada. Avec plus de consultation publique telles que celle-ci prévue pour l’avenir, et tout le travail accompli pour faire d’Ottawa une ville plus propre, vous pourriez les manquer si vous décidez de remonter votre vitre maintenant. Alors embrassez la ville et aidez vos collègues voisins ainsi qu’Écologie Ottawa en passant une partie de vos temps libres à faire du bénévolat comme je le fais!

 

Catégories : Appel à l'action, Possibilités de bénévolat

Follow

Abonnez-vous à nos flux RSS et profils de réseaux sociaux pour recevoir des mises à jour.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :