Le Conseil renforce la protection du climat – Merci à vous

English version

Merci à vous qui ont exprimé votre soutien pour renforcer l’action sur le changement climatique à Hôtel de ville, le Conseil municipal au 24 février a adopté un plan plus fort pour lutter contre ce problème.

Le maire Jim Watson a encouragé son conseil à voter pour la motion en disant « nous prenons cette question au sérieux » et qu’il a eu des réunions avec Écologie Ottawa et autres groupes au cours des dernières semaines et le message qu’il a entendu était le même que celui provenant de la communauté.

(Vidéo en anglais seulement)

David Chernushenko, qui a porté la question au conseil, a déclaré : « Il est très clair par les délégations et les commentaires du public que les citoyens d’Ottawa sont tout à fait du côté. »

Bien plus de 60 personnes ont soumis la matière à l’appui de l’initiative de la ville de renforcer son rôle sur le changement climatique, y compris Ottawa Centre MP et ministre de l’Environnement et Changement climatique, Catherine McKenna. Une douzaine de personnes ont signé pour parler au Comité de l’environnement le 16 février; un effort qui exige de la persévérance depuis la toute première présentation qui a été interrompue par une alarme d’incendie, et les autres présentations ont été prolongées jusqu’après la pause déjeuner.

Il y avait un changement introduit lors de la réunion intégrale du conseil par le conseiller Jan Harder (texte ci-dessous). Cela a eu pour effet d’élargir l’effort d’inclure des implications sur les émissions de gaz à effet de serre des futurs bâtiments neufs et bâtiments existants ainsi que le transport. Ce sont de bonnes nouvelles à la fois dans l’intégration élargi des sources de GES – Harder dit « le résultat immédiat est certainement les voitures, certainement les véhicules » et Chernushenko rappelle au Conseil qu’environ 80 % des bâtiments qui composeront la ville en 2050 sont déjà debout aujourd’hui. Mais il y a quelque chose d’une montée vers le bas par rapport aux normes énergétiques minimales pour les nouveaux bâtiments qui faisait partie du paragraphe qui a été remplacé par l’amendement de Harder.

En résumé, la volonté du Conseil est :

  1. Que la Ville renforce son objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre pour correspondre à l’objectif provincial plus ambitieux de l’Ontario;
  2. Que le maire Jim Watson se joint à une initiative internationale sur le climat appelé « le Pacte des maires »;
  3. Que David Chernushenko travaille avec plusieurs services municipaux et des groupes extérieurs en vue de produire un plan de mise en œuvre pour atteindre les objectifs plus ambitieux;
  4. Que quatre présidents de comités permanents de la ville forment un « groupe de commanditaires » afin de travailler avec le personnel sur les moyens de réduire les émissions dans les bâtiments neufs et anciens, ainsi que dans le transport en commun et le transit, et de travailler avec la province sur les normes de rendement énergétique; et
  5. Que le Comité de l’environnement change son nom pour Comité de protection de l’environnement et du climat.

Seulement trois conseillers ont voté contre l’initiative : George Darouze, Scott Moffatt et Allan Hubley; ce qui signifie vingt et une voix en faveur.

Le texte intégral de la motion originale peut être lu ici (article en anglais seulement).

L’amendement de Jan Harder remplace

Que les employés municipaux soient invités à évaluer la faisabilité de l’élaboration et de l’instauration de normes de rendement énergétique minimales visant les nouveaux bâtiments résidentiels et commerciaux, et de présenter un rapport au Comité et au Conseil à ce sujet. (Paragr. 2C évincé)

par

Le personnel, en collaboration avec un groupe de commanditaires composé des présidents de Comités de l’environnement, de transports et de planification et le président de la Commission de transport, vise à évaluer les moyens dont la ville peut aider à améliorer la performance énergétique des nouveaux et existants bâtiments résidentiels et commerciaux (Par exemple : une liste de contrôle du bâtiment durable pour promouvoir une nouvelle construction durable; une liste durable de modernisation/ rénovation pour promouvoir la mise à niveau bâtiments existants; lignes directrices et des ressources pour une meilleure performance des bâtiments; et de travailler avec la province de l’Ontario pour augmenter progressivement les normes de performance énergétique du bâtiment mandatées par le code du bâtiment provincial) et à faire un rapport au(x) Comité(s) permanent(s) et Conseil(s) approprié(s) avec des approches recommandées. (Paragr. 2C adopté)

Mots-clés :

Catégories : Changement climatique

Follow

Abonnez-vous à nos flux RSS et profils de réseaux sociaux pour recevoir des mises à jour.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :