L’industrie pétrolière n’attend pas. Nous non plus.

ENGLISH

EE-Map-Banner

Il y a deux semaines, alors que nous décompressions tout juste de la marche pour le climat 100% Possible, Mike Fletcher, un des bénévoles les plus actifs d’Écologie Ottawa dans le combat contre l’oléoduc Énergie Est, m’a fait part d’un événement. TransCanada organisait une session d’information sur les procédures de sécurité et de réponse dans le village de Carp mercredi dernier, le 10 décembre.

Mike proposait que nous nous y rendions et que nous réservions une salle à côté de TransCanada et qu’Écologie Ottawa y fournisse des informations à propos des archives des fuites et mesures de sécurité de TransCanada. Je ne pouvais pas être présent ce jour-là mais Mike s’en fichait. Il a réservé la salle et rassemblé une équipe de bénévoles prêts à tenir une table d’informations à propos d’Énergie Est. Il est intéressant de noter que la société agricole de Carp a annulé la réservation une fois qu’elle a appris qui nous étions, pensant que nous allions manifester et causer des dégâts bien que nous avions été clairs quant à nos intentions.

Malgré tout, Mike et son équipe se sont pointés à l’événement et ont fourni des informations aux visiteurs à l’entrée de la salle. La soirée s’est bien passée, il n’y a eu aucun problème (ni dégât) et notre message a été entendu. L’oléoduc Énergie Est est mauvais pour notre ville et il est mauvais pour notre climat ! Vous pouvez en lire plus à propos de cet événement ici dans le Stittsville Central.

Pourquoi est-ce important ?

Ce petit événement est important pour deux raisons. La première est qu’il montre le pouvoir des initiatives menées par les bénévoles et leurs effets. Tout seuls, les bénévoles d’Écologie Ottawa ont identifié un événement où il était possible d’agir, ils ont planifié et organisé en conséquence et ont fait en sorte qu’il se réalise. Cela a généré de l’attention de la part des médias et a finalement eu des conséquences positives pour Ecologie Ottawa et pour les citoyens de la ville d’Ottawa en multipliant les sources d’informations présentes sur place. Mois après mois, je continue de réaliser à quel point les bénévoles sont une force formidable comme je suis privilégié je suis de travailler avec des gens comme Mike, Frank, Mark, Estelle et Fan.

Mais cet événement nous a aussi permis de nous rappeler à nous et aux habitants d’Ottawa que le projet d’oléoduc Énergie Est est encore très réel. Depuis les élections au mois d’octobre nous avons été très prudemment optimistes et tant de bonnes choses se sont passées. L’oléoduc Keystone XL a été annulé, le projet de terminal portuaire à Cacouna, QC a été abandonné, et l’Alberta a annoncé un honorable plan contre les changements climatiques. Le gouvernement Libéral a dit de bonnes choses et fait de bonnes choses. Pour la plupart. Ils ont promis de réformer l’Office National de l’Énergie et c’est en cours, mais nous avons encore besoin de voir des actions concrètes à ce sujet. Tout aussi préoccupant, pendant la COP 21 à Paris, notre ministre de l’environnement et du changement climatique et députée d’Ottawa centre, Catherine McKenna, a été évasive dans ses réponses à propos du projet Énergie Est tout en supportant la limite de 1,5 degré de réchauffement planétaire. Les deux sont tout simplement incompatibles.

L’industrie pétrolière n’attend pas d’avoir de réponse claire et nous ne devrions pas non plus. Energie Est est toujours discuté et d’actualité et la position du nouveau gouvernement à ce sujet reste obscure. Cela signifie que nous devons rester droits dans nos bottes dans notre opposition à l’oléoduc. Et les initiatives prises par Mike et d’autres bénévoles comme lui sont essentielles et efficaces. L’industrie pétrolière va tenir d’autres sessions d’informations, il y aura d’autres consultations et nous devons continuer de faire passer le message à propos de l’oléoduc et ses risques à Ottawa.

Rejoignez-nous

Vous pouvez nous aider à faire passer le mot à propos d’Energie Est. Actuellement, nous sommes toujours en train de lancer notre campagne du Huard. Aidez-nous en commandant vos autocollants à appliquer sur vos pièces de un dollar ou aidez-nous à trouver plus d’entreprises souhaitant aider à les distribuer.  Les autocollants indiquent un lien vers notre site internet, noEEpipeline.ca et permettent de toucher une population à la démographie variée que nous n’aurions peut-être pas réussi à toucher habituellement.

Aidez-nous en vous engageant à assister à une réunion dans votre propre circonscription avec votre communauté et vos élus pour leur dire ce que vous pensez des changements climatiques et de l’oléoduc.

Si vous n’avez pas de temps à donner, parce que disons le franchement, nous menons des vies bien remplies, s’il vous plait faites un don pour nous aider à arrêter l’oléoduc ! Les dons jouent un grand rôle pour garder notre organisation active et efficace tout en maintenant nos activités journalières pour que nous puissions nous concentrer sur ce qui compte vraiment.

Mots-clés :,

Catégories : 613 Sans bitume, Changement climatique

Auteur :Alex Tétreault

Clean Energy Organizer for Ecology Ottawa. Eternal student. Socio-anthropology of migration and tech in development. Environment. Occasional photographer.

Follow

Abonnez-vous à nos flux RSS et profils de réseaux sociaux pour recevoir des mises à jour.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :