Un progrès pour des rues sécuritaires à l’hôtel de ville

English version

photo (2)

POUR PUBLICATION IMMÉDIATE

 

(Ottawa) Le 7 octobre 2015 : Aujourd’hui, la ville d’Ottawa a mis fin à la pratique de 50 ans de routes d’ingénierie qui a l’intérêt presque exclusif de voitures à l’esprit et a adopté un plan qui représente également les intérêts des piétons, cyclistes et usagers des transports. Le Comité des transports a approuvé à l’unanimité un nouveau cadre de mise en oeuvre des rues conviviales et, ce faisant, a franchi une étape importante vers la sécurité, la santé, et les rues plus soutenables.

 

« Ottawa vient de se lancer dans l’avant-garde du mouvement croissant de rues conviviales », a déclaré Graham Saul, directeur exécutif d’Écologie Ottawa. « Les gens à pieds, à vélo ou en transport en commun seront finalement inclus dans la formule que les ingénieurs de la ville utilisent pour concevoir nos rues. Les rues conviviales portent sur le déplacement des personnes, et pas seulement des voitures; et il est temps que nous ayons un cadre qui reflète les intérêts de tous les utilisateurs, âges, capacités et modes de transport. Ottawa vient de se projeter dans l’avant-garde du mouvement grandissant de rues conviviales. »

 

La ville d’Ottawa a adopté une politique de rues conviviales dans son plan directeur des transports en 2013. Aujourd’hui, la ville d’Ottawa a introduit un cadre de mise en oeuvre des rues conviviales en vue de guider la mise en œuvre de la nouvelle politique (voir « Contexte » ci-dessous). Les rues conviviales sont les rues pour tout le monde. Elles sont conçues et gérées de façon à permettre un accès sécuritaire pour tous les utilisateurs, y compris les piétons, cyclistes, automobilistes et usagers du transport en commun de tous âges et capacités. Les rues conviviales rendent facile de traverser la rue, aller aux magasins et aller au travail en vélo.

 

« Au fil du temps, cette politique engendra des rues plus sécuritaires pour que vos enfants se rendent à l’école et vos parents âgés se déplacent dans la ville », a annoncé Saul. « Elle vous aidera à vous rendre au travail en vélo sans se sentir comme vous prenez votre vie dans vos mains, et elle aidera à promouvoir un système de transport en commun de calibre international. La meilleure manière de lutter contre les embouteillages, de promouvoir la sécurité des rues et de réduire la pollution est de donner aux gens un ensemble d’options de transport. »

 

CONTEXTE

 

La ville d’Ottawa a décidé d’adopter une politique de rues conviviales dans son plan directeur des transports 2013, mais seulement maintenant elle a présenté au Comité des transports avec un cadre de mise en oeuvre détaillé.

 

Le principal changement dans le cadre de mise en oeuvre concerne le « niveau de service ». En d’autres mots, le « niveau de service » est une formule que les ingénieurs de circulation utilisent pour mesurer à quel point l’heure de pointe causent des retards par rapport à l’écoulement normal du trafic. Il fournit un moyen d’évaluer la congestion du trafic et de la catégorisation des routes basé sur la rapidité avec laquelle les voitures sont capables de se déplacer dans la rue, sans retards, et comment elles peuvent facilement manœuvrer sur la chaussée. Cette information est ensuite utilisée pour concevoir et reconstruire nos rues au cours du temps.

 

Selon le cadre de mise en oeuvre des rues conviviales approuvé par le Comité des transports aujourd’hui, au lieu d’avoir un seul « niveau de service » (pour les voitures), le critère de « niveau de service » sera utilisé pour tous les modes de transport (voitures, piétons, cyclistes, transports en commun, véhicules et camions). Il ne s’agit pas d’une approche emporte-pièce. Différents types de routes servent des fins variées et continueront à être conçues de différentes manières. Toutefois, si vous êtes à pieds, à vélo ou en transport en commun, vous ne serez plus laissé de côté de la formule de conception de l’ingénieur de circulation.

 

Ce changement est une étape initiale, mais importante dans la bonne direction pour Ottawa de se déplacer en vue de devenir une capitale verte et durable au Canada. Il positionne Ottawa comme un leader en termes de trouver des moyens concrets d’implanter le concept des rues conviviales.

 

Écologie Ottawa est une organisation environnementale populaire non partisane qui travaille à faire Ottawa la capitale verte du Canada. La vision d’Écologie Ottawa pour Ottawa est que les piétons, les cyclistes et les transports en commun soient favorisés par rapport aux voitures, et ainsi que l’énergie renouvelable et sa conservation soient favorisées par rapport aux pipelines et à l’utilisation des combustibles fossiles, et ainsi que les arbres, espaces verts, rivières et bassins hydrographiques soient protégés et appréciés par tous ceux qui vivent à Ottawa.

 

En savoir plus:

 

Ordre du jour du comité des transports : app05.ottawa.ca/sirepub/mtgviewer.aspx?meetid=6453&doctype=AGENDA  

 

Lignes directrices (projet de rapport) de l’intermodale du niveau de service (MMLOS) :

http://app05.ottawa.ca/sirepub/cache/2/2yfjobsm3mqo5bhq45xxn5rk/31123210072015033618301.PDF

 

– 30 –

 

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Graham Saul, directeur exécutif, Écologie Ottawa,

Cellulaire : 613-710-2819 graham.saul@ecologyottawa.ca

Mots-clés :, , , , , , ,

Catégories : Appel à l'action, Rues conviviales

Follow

Abonnez-vous à nos flux RSS et profils de réseaux sociaux pour recevoir des mises à jour.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :