Un auteur ottavien précise la force régénératrice de la marche

Dan Rubinstein a marché dans le nord du Québec, dans le centre-ville de Philadelphie, dans les Iles britanniques et ailleurs, en faisant de la recherche pour son livre Born to Walk qui vient tout juste d’être publié. Cependant, c’est dans son propre voisinage que l’auteur a fait face au pire des cauchemars pour un piéton.

Rubinstein accompagnait, à pied, ses filles jumelles, Maggie et Daisy, à l’école dans leur quartier d’Alta Vista, comme il le faisait la plupart des matins. Maggie était devant lui, en vélo. Daisy le suivait. Il a pu voir un véhicule tourner directement en direction de Maggie et la frapper, écrasant son vélo. Le véhicule a alors viré et a écrasé les deux jambes de Rubinstein.

Le dommage aurait pu être bien pire, dit-il. La fille de Rubinstein n’a pas été gravement blessée, quoique son vélo ait été détruit et Rubinstein a survécu avec quelques points de suture, à cause de quelques morceaux de gravois qui se soient incrustés dans sa jambe.

Pour en savoir plus long au sujet de cet article (en anglais).

Publié en anglais par Elizabeth Payne, Ottawa Citizen

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :