La consultation de l’Ontario apporte des rires et de la colère à Kanata au sujet de la proposition d’Energie Est

16162967279_75c87a25af_z

15726747044_9689cb5e8e_nLe 22 janvier, le gouvernement de l’Ontario est retourné à Ottawa pour tenir leur dernière consultation communautaire dans un hôtel à Kanata au sujet du pipeline Énergie Est proposé.

Convoqué par la Commission de l’énergie de l’Ontario (la CEO), c’était une occasion importante pour les résidents d’Ottawa d’exprimer leurs préoccupations et leurs objections à l’égard de l’oléoduc, et ces derniers ont afflué vers cette consultation.

16163248437_11814eda2c_nPrès de 400 personnes ont assisté à la réunion, ce qui en fait la réunion la plus fréquentée de la CEO jusqu’à présent, y compris celle qui a eu lieu à Stittsville l’année passée à laquelle 200 personnes ont assisté. Parmi les participants, il était manifeste que, à l’exception de quelques-uns, tout le monde désapprouvait le projet d’Énergie Est.

Plusieurs fois pendant la soirée, l’analyse des arguments du TransCanada faite par l’expert technique de la CEO a fait rire la foule. Les spectateurs ont trouvé particulièrement amusant l’argument qu’une fuite majeure de l’oléoduc ne se produirait que toutes les 10,000 années, que les fuites éventuelles seraient faibles, et que TransCanada fournirait de l’eau potable alternative (d’un endroit inconnu) pour toutes les communautés touchées.

16349132835_2ba1900120_nIl y a eu une forte inquiétude sur la sécurité de l’oléoduc et la protection des sources d’eau. Beaucoup furent surpris d’apprendre que même dans le meilleur des cas, environ 2.7 millions de litres se seront échappés avant que les soupapes de sécurité sur la conduite ne s’éteignent – et plus de pétrole continueraient de s’échapper après.

Un participant, qui vit à coté de la rivière Rideau, a souligné que, dans l’éventualité d’un déversement de pétrole dans la rivière, le plan de « confinement : de TransCanada impliquerait l’inondation des terres agricoles à proximité, en contenant difficilement la situation.

15729204243_b1aef7ca3f_nCependant, il y a eu des moments de tension aussi. Beaucoup étaient en colère d’apprendre qu’en dépit des 300 pages, la CEO a considéré l’application de TransCanada incomplète, et n’a donc pas pu terminer nombre de ses évaluations.

Plusieurs participants ont également demandé à la CEO de mener leurs propres examens indépendants des créances de TransCanada, en se penchant sur leur dossier de sécurité réel, et non en se fiant à leurs propres déclarations d’une garantie de sécurité de plus de 10 000 ans.

16162973239_c4e86d3835_nLa CEO n’a pas échappé à la critique. Nombre de participant ont estimé que le processus a été précipité sans raison, et ont été troublé car ils ne seraient pas autorisé à commenter après le 6 février, date limite des commentaires de la CEO, même si les rapports définitifs des experts n’étaient attendus qu’après cette date.

La CEO a également essuyé des tirs concernant leur évaluation préliminaire du changement climatique qui comprenait des trouvailles stipulant qu’Énergie Est n’aurait pas d’impacts significatifs sur le climat. Les participants ont mis l’accent sur les lacunes dans l’évaluation incluant l’idée que d’autres producteurs de pétroles pomperaient tout simplement moins de pétrole si les sables bitumineux se dilate et que les trains pouvaient porter plus d’un million de barils par jours si Énergie Est se construit.

Globalement, la nuit s’est terminée par des discussions de table, suivi par des présentations venant de chaque table, où il était clair que de nombreux participants ne demandaient pas seulement à la CEO d’avoir un regard plus critique sur le projet mais aussi de rejeter le projet entièrement.

Notant que de nombreuses personnes n’ont pas eu la chance de parler, les animateurs ont invité les gens à participer, la semaine qui suivait, à la réunion des parties prenantes à l’échelle provinciale qui s’avérait être à Ottawa le 29 et le 30. Les détails concernant cette réunion seront affichés sur le site web de la CEO.

Catégories : 613 Sans bitume, Campagnes

Follow

Abonnez-vous à nos flux RSS et profils de réseaux sociaux pour recevoir des mises à jour.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :