Communiqué de presse : Sondage auprès des candidats aux élections

Le 20 octobre 2014

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

 

En même temps que Trans Canada se prépare à déposer leur application, 90 p. 100 des candidats aux élections se préparent à s’opposer au projet

 

OTTAWA – Près de 90 p.c. des candidats et candidates qui ont répondu à notre sondage, affirment qu’ils seraient prêts à s’opposer à l’oléoduc  s’il s’avérait nuisible à notre santé et à l’environnement. Un autre 80 p.c., veut que la Ville d’Ottawa  procède à une évaluation du projet, alors qu’un autre 75 p.c., veut que la ville intervienne auprès de l’Office national de l’énergie. Ce sondage a été mené en même temps que Trans Canada se prépare à déposer leur application pour leur projet controversé de l’oléoduc des sables bitumineux.

« La grande majorité des candidats se préoccupe des risques et des dangers que posent un oléoduc qui traverserait notre ville et nos voies navigables », indique Ben Powless, organisateur communautaire chargé du projet s’opposant à l’oléoduc au sein d’Écologie Ottawa. « Nous avons entendu les perspectives de nombreuses collectivités situées le long de la route proposée de l’oléoduc, des Premières Nations, et des milliers de résidents d’Ottawa qui s’opposent à cet oléoduc. »

Écologie Ottawa a envoyé son sondage à tous les candidats aux élections municipales de 2014 à Ottawa pour connaître leur point de vue quant aux enjeux environnementaux les plus pressants à Ottawa. À présent, 84 candidats ont répondu au sondage. Ceci représente approximativement 70 p. 100 du nombre total des candidats pour les élections 2014.

« Il n’est vraiment pas surprenant que les candidats considèrent l’oléoduc comme une préoccupation importante en matière de sécurité publique. L’oléoduc comporte des risques importants pour la rivière Rideau et la rivière des Outaouais qui alimentent la ville en eau potable. De plus, le développement imprudent des sables bitumineux causera de graves conséquences sur le changement climatique. », ajoute M. Powless.

Un autre trois-quarts des candidats ayant répondu au sondage croient que la Ville d’Ottawa devrait intervenir auprès de l’Office nation de l’énergie afin d’assurer la considération des intérêts de la Ville d’Ottawa.

Le projet d’oléoduc Énergie Est comprend la conversion d’un gazoduc vieux de 55 ans qui traverse Ottawa près de Pakenham et de Stittsville en oléoduc pour acheminer 1,1 million de barils de bitume des sables bitumineux chaque jour. Une fois achevé, l’oléoduc Énergie Est s’étendrait sur 4 600 kilomètres, soit de l’Alberta au Nouveau-Brunswick, représentant ainsi le plus important projet pipelinier proposé au Canada.

« Pendant une période fortement caractérisée par un manque de leadership au niveau du gouvernement fédéral, c’est très encourageant de constater que de nombreux candidats se positionnent en défense de la santé et de la sécurité des collectivités et de l’environnement. Nous avons une obligation de protéger non seulement les rivières et le bassin versant, mais aussi d’assurer un climat habitable pour notre future. Nous allons tout faire afin d’assurer l’arrêt de cet oléoduc. » déclare Powless.

Partout à travers le pays,  des chefs municipaux de Vancouver à Burnaby, de North Bay à Montréal, ont sonné l’alerte sur les projets d’oléoducs de sables bitumineux prévus pour leurs collectivités. Nous exigeons que nos représentants élus en fassent autant et qu’ils expriment nos préoccupations.

Le rapport intégral comprenant les réponses des candidats au sondage relativement au projet d’oléoduc Énergie Est est maintenant affiché.

Ce rapport constitue le cinquième numéro de la série de rapports préparés par Écologie Ottawa et intitulés Votre choix : Votez pour une ville d’Ottawa plus saine et plus verte – Élections 2014.

 

Renseignements :

Ben Powless

Organisateur communautaire chargé du projet s’opposant à l’oléoduc, Écologie Ottawa

Bureau : 613-860-5353; Cellulaire : 613-601-4219

ben.powless@ecologyottawa.ca

 

Écologie Ottawa est un organisme communautaire à but non lucratif et composé de bénévoles qui travaille à faire d’Ottawa la capitale verte du Canada.

Mots-clés :

Catégories : 613 Sans bitume

Follow

Abonnez-vous à nos flux RSS et profils de réseaux sociaux pour recevoir des mises à jour.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :