Nettoyons les rivières d’Ottawa

Chaque fois qu’il pleut, un cocktail de contaminants (y compris des bactéries, produits chimiques, carburants et métaux lourds) envahissent nos rues et se déversent dans nos rivières et cours d’eau. Non seulement les plages de la ville sont souvent fermées, mais la faune et la flore qui dépendent de nos cours d’eau sont menacés et des maisons sont inondées.

La Ville d’Ottawa devrait donner suite à son engagement visant à élaborer une Stratégie sur le milieu aquatique qui améliorerait la gestion des eaux pluviales et réduirait les risques pour les baigneurs et les pêcheurs. Une telle stratégie permettrait de réduire les toxines dans nos rivières, garantirait une eau potable saine, et protégerait nos communautés et nos cours d’eau des risques d’inondation durant les temps violents.

En mars 2014, le Comité de l’environnement du conseil municipal a voté en faveur de l’élaboration d’une Stratégie sur le milieu aquatique qui, selon l’échéancier proposé, devrait être présentée au début de 2015. Il en incombera au conseil municipal nouvellement élu de voir à l’adoption et à la mise en oeuvre d’une stratégie rigoureuse.

La stratégie devrait établir un plan d’action pour réduire la quantité d’eaux pluviales qui se déversent dans nos rivières et garantir que l’eau soit traitée au préalable. La ville devrait investir dans des infrastructures qui ralentissent et absorbent les eaux pluviales, telles les parcs, les zones humides, les arbres d’alignement, les forêts urbaines, les couloirs naturels, les surfaces perméables et les toits verts. De tels investissements réduiraient les coûts globaux, protégeraient les écosystèmes et réduiraient les dommages qui résultent de phénomènes météorologiques extrêmes.

La conservation de l’eau est une autre question d’importance majeure. Entre 2004 et 2013, grâce à la conservation, nous avons  réduit notre consommation d’eau potable chiffrée à plus de 125 méga-litres (125 milliards de litres) par année en 2006 à 100 méga-litres en 2013. La Stratégie sur le milieu aquatique devrait tirer profit de ce succès et viser une réduction additionnelle de 3 % par année.

Interrogez les candidats et candidates

La salubrité de nos rivières est un enjeu municipal. Écologie Ottawa aimerait que tous les candidats, appuient fortement  une Stratégie sur le milieu aquatique pour la ville. S’ils sont élus, ils décideront du financement et des priorités pour assainir nos rivières au cours des quatre prochaines années. Demandez à votre candidat quelles sont ses positions sur l’assainissement de nos cours d’eau.

Dans le cadre d’un sondage en vue des élections municipales du mois d’octobre, Écologie Ottawa a demandé à tous les candidats se présentant à la mairie et au conseil municipal, de répondre à trois questions concernant leurs plans pour assainir les voies navigables d’Ottawa:

  1. La Ville d’Ottawa élabore présentement une Stratégie sur le milieu aquatique qui fournira un cadre d’action pour promouvoir de l’eau potable saine, une réduction des toxines qui se déversent dans nos rivières et une protection pour protéger les collectivités et les cours d’eau des inondations causées par des conditions météorologiques particulièrement mauvaises. Si vous êtes élus, appuierez-vous l’élaboration d’une stratégie rigoureuse et prioriserez-vous les investissements nécessaires à la réalisation des objectifs de cette stratégie?
  2. La Déclaration de principes provinciale de l’Ontario d’avril 2014 mandate les services de l’urbanisme de promouvoir les mesures d’infrastructure verte (par exemple des parcs, des réseaux d’évacuation d’eaux pluviales, des zones humides, des arbres d’alignement, des forêts urbaines, des couloirs naturels, des surfaces perméables et des toits verts) afin de réduire les coûts, de protéger les écosystèmes et de s’adapter aux phénomènes météorologiques extrêmes. Si vous êtes élus, prioriserz-vous l’infrastructure verte pour répondre aux besoins de gestion de l’eau de la ville d’Ottawa?
  3. La production d’eau potable saine a diminué au cours de la dernière décennie à Ottawa (c’est-à-dire, que nous consommons moins d’eau). Entre 2004 et 2013, la quantité d’eau saine produite et utilisée à Ottawa est passée de 125,000 million de litres à environ 100,000 millions de litres (excluant les puits privés). Si vous êtes élus, vous engagerez-vous à maintenir cette tendance en priorisant les mesures de conservation des eaux qui réduisent l’utilisation de 3 % par année?

Leurs réponses seront publiées sur ce site en octobre.

Un commentaire sur “Nettoyons les rivières d’Ottawa

  1. Ping : Les élections municipales d’Ottawa 2014 | Écologie Ottawa

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :