Intensifier le combat contre le changement climatique

Le rapide changement climatique menace sérieusement les citoyens d’Ottawa. Les tempêtes violentes, inondations et  températures extrêmes que nous avons vécues dans les dernières années présagent du future. La Ville doit se préparer aux changements à venir et contribuer à réduire les émissions de  gaz à effet de serre causant les changements climatiques.

La Ville a fait un pas en avant en approuvant un Plan de gestion de la qualité de l’air et des changements climatiques. Maintenant, le Plan a besoin de financement et de célérité pour être efficace.

Le Plan d’Ottawa a fixé des cibles très modestes pour réduire les émissions de gaz à effet de serre de la ville : 20 pour cent par habitant  par rapport au niveau de 2012 d’ici 2024. Comme on prévoit une augmentation importante de la population est prévue, la réduction réelle du tonnage des émissions de gaz à effet de serre sera d’environ 12 pour cent par habitant.

Par comparaison, Vancouver a fixé une cible de 33 pour cent du tonnage présent en 10 ans. La cible de Calgary représente 20 pour cent du tonnage actuel en huit ans. La province de l’Ontario s’est engagée à réduire d’ici 2020 les émissions de gaz à effet de serre de 20 pour cent par rapport au tonnage actuel.

Près de la moitié des gaz à effet de serre produits à Ottawa proviennent d’édifices (chauffage, climatisation et éclairage); un autre 40 pour cent provient des transports. À travers les permis de construction, les règlements de zonage et la gestion des routes, Ottawa peut jouer un rôle majeur pour  inciter à la réduction des émissions. La Fédération canadienne des municipalités  indique qu’environ la moitié des gaz à effet de serre dans les villes canadiennes tombent sous la juridiction des municipalités.

Selon le plan approuvé, voici les actions qu’Ottawa entend entreprendre au cours des dix prochaines années:

  • Accroître la rentabilité des opérations municipales;
  • Fournir aux gens l’information et les outils nécessaires pour prendre des décisions éclairées;
  • Aider les personnes désireuses de faire de leurs résidences, de leurs entreprises et de leurs immeubles de placement des milieux plus écoénergétiques et résistants.
  • Fournir les orientations et les certitudes à l’industrie du design et de la construction nécessaires à la création de structures et d’espaces urbains durables.
  • Créer un programme d’intendance pour gérer et protéger des terrains utilisés comme réservoirs naturels d’eau, brise-vents, filtres à air et puits de carbone.
  • La mise en œuvre de la plupart des actions identifiées dans le Plan concerne surtout la première de ces orientations, soit l’accroissement de la rentabilité des opérations municipales.

 

La rigueur et la sincérité initiale du Plan de gestion de la qualité de l’air et des changements climatiques sont louables, de même que l’apparente volonté politique. Cependant, de nouvelles initiatives seront essentielles pour que le Plan fonctionne. Les résidents auront besoin d’aide pour réduire leurs émissions et s’adapter, et la Ville devra poser rapidement des gestes pour ses projets de normes sur les constructions et son programme d’intendance de terrains. C’est le moment pour de nouvelles idées et  des engagements concrets.

 

Interrogez les candidats

Le changement climatique est un enjeu municipal. Écologie Ottawa aimerait que tous les candidats appuient fermement le nouveau Plan de la Ville. S’ils sont élus, ils détermineront le financement et les priorités portant sur le changement climatique au cours des quatre prochaines années. Il faut donc demander à votre candidat son opinion sur ce sujet.

Dans le cadre d’un sondage général en prévision des élections municipales d’octobre, Écologie Ottawa a posé trois questions à tous les candidats à la mairie et au conseil municipal. Ces questions portaient sur leurs projets pour qu’Ottawa s’attaque au changement climatique :

Reconnaissez-vous que le changement climatique causé par l’homme représente un problème urgent et que chaque niveau de gouvernement doit jouer un rôle dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre émis par la communauté?

Si vous êtes élus, insisterez-vous pour mettre complètement en œuvre le Plan de gestion de la qualité de l’air et des changements climatiques d’Ottawa, y compris les points mentionnés pour le budget de 2015?

Le Plan de gestion de la qualité de l’air et des changements climatiques a établi un objectif modeste de réduction des gaz à effet de serre représentant 20 pour cent par habitant d’ici 2024, mais laisse ouvertes de nombreuses portes pour l’émergence de nouvelles initiatives dans les prochaines années. Si vous êtes élu, allez-vous faire la promotion des actions  visant à dépasser les cibles actuelles?

La réponse des candidats sera affichée sur notre site Web le 22 septembre prochain.

Catégories : Changement climatique

Follow

Abonnez-vous à nos flux RSS et profils de réseaux sociaux pour recevoir des mises à jour.

Rétroliens/Pings

  1. Les élections municipales d’Ottawa 2014 | Écologie Ottawa - septembre 15, 2014

    […] Les changements climatiques […]

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :