Communiqué de presse: Le plus gros pipeline de sables bitumineux de l’Amérique de Nord traverserait Stittsville

17 juillet 2014 – POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

Le plus gros pipeline de sables bitumineux de l’Amérique de Nord traverserait StittsvilleEnglish270

Une séance de discussion ouverte sur le projet d’oléoduc Énergie Est se tiendra le 29 juillet 

Ottawa (Ontario) – La société pipelinière derrière le projet d’oléoduc controversé Keystone XL aux États‑Unis (TransCanada) veut acheminer 1,1 million de barils de bitume des sables bitumineux de l’Alberta vers le Nouveau-Brunswick à l’aide d’un gazoduc de 55 ans traversant Stittsville. Le groupe environnementaliste Écologie Ottawa tiendra une séance d’information publique le 29 juillet à l’aréna communautaire Johnny Leroux de Stittsville pour discuter des risques du projet d’oléoduc Énergie Est que propose TransCanada.

« Nous sommes très préoccupés pour les résidents et les collectivités installés le long du pipeline, car celle-ci menace leur santé, leur environnement et leur eau. Nous nous inquiétons également de l’incidence de l’oléoduc sur l’expansion des sables bitumineux et sur de dangereux changements climatiques, signale Ben Powless, organisateur communautaire chargé de l’oléoduc au sein d’Écologie Ottawa. En particulier, les résidents de Stittsville habitent le plus près de l’oléoduc et sont les plus exposés aux dangers que poserait une rupture de l’oléoduc ».

Ben Powless et des membres d’Écologie Ottawa de Stittsville présenteront de l’information importante au sujet du projet d’oléoduc d’Énergie Est qui comprend la conversion d’un gazoduc de 3 000 kilomètres en oléoduc et la construction d’un nouvel oléoduc de 1 500 kilomètres depuis Cornwall, en Ontario, jusque dans les Maritimes. L’oléoduc traverserait Stittsville, passerait au-dessus du chemin Fallowfield, où une station de pompage hors terre existe déjà, puis traverserait ensuite la rivière Rideau, à Kemptville. Une rupture de l’oléoduc entraînerait des répercussions désastreuses sur l’eau de forage dans la région, tout comme sur l’environnement et l’économie régionale.

« Nous savons que la question préoccupe la population d’Ottawa. Plus de 5 000 personnes ont déjà signé notre pétition pour rejeter cet oléoduc. Des gens de partout, de Kanata à Kitchissippi en passant par Kemptville, ont affirmé croire qu’il s’agit d’une mauvaise idée. Nous organisons donc cette séance pour discuter avec les résidents au sujet de l’oléoduc et des mesures que nous prévoyons prendre pour rejeter ce projet », explique Mike Fletcher, bénévole au sein d’Écologie Ottawa et résident de Munster, près de Stittsville.

« La question me touche de près et touche directement beaucoup de gens. Un déversement mettrait en péril notre santé. Après la vive opposition aux projets de Northern Gateway et de Keystone, Ottawa se joint maintenant aux collectivités d’un bout à l’autre du continent qui refusent les risques de déversements de l’oléoduc et de changements climatiques et qui travaillent en vue d’assurer un avenir axé sur l’énergie propre », souligne Ayah Stretch de Stittsville, qui s’adressera également devant le public lors de la séance.

La séance d’information publique débutera à 19 h à l’aréna communautaire Johnny Leroux (2e étage), situé au 10, ruelle Warner-Colpitts. Tous les membres du public sont invités à y assister. Après la présentation, les membres de la collectivité pourront participer à une discussion sur les façons dont les résidents de la région peuvent faire entendre leur voix au sujet du projet. Cet événement s’inscrit dans le cadre d’une série de séances d’information qui auront lieu cet été.

 

Pour organiser une entrevue, veuillez communiquer avec :

Ben Powless

Organisateur communautaire chargé de l’oléoduc, Écologie Ottawa

Bureau : 613-860-5353

ben.powless@ecologyottawa.ca

 

Document d’information – Énergie Est

TransCanada, la deuxième société pipelinière en importance au Canada, a annoncé en août dernier qu’elle planifie convertir son gazoduc de 3 000 kilomètres qui s’étend de l’Alberta à Cornwall, en Ontario, pour acheminer du bitume lourd des sables bitumineux. TransCanada construira également un oléoduc de 1 500 kilomètres entre Cornwall et Saint John, au Nouveau-Brunswick, pour réaliser le projet d’oléoduc Énergie Est qu’elle propose.

Qualifié d’oléoduc édificateur de nation (soit, « the “nation builder” pipeline ») par TransCanada et les promoteurs du projet, Énergie Est acheminerait 1,1 million de barils de bitume dilué vers des terminaux d’exportation à Cacouna, au Québec, et à Saint John, au Nouveau-Brunswick. TransCanada n’a pas encore fait de demande officielle pour le projet et a indiqué qu’elle présenterait une demande officielle au mois d’août; l’Office national de l’énergie examinera le projet à ce moment-là.

Des inquiétudes se font déjà sentir concernant la menace que constitue le projet pour les résidents de la région, les voies navigables et les écosystèmes, les droits des Premières Nations, ainsi que les changements climatiques. L’oléoduc acheminera une grande quantité de bitume des sables bitumineux, un pétrole non conventionnel lourd qui se dépose au fond de l’eau et qui produit plus d’émissions de gaz à effet de serre lors de l’extraction et du traitement que le pétrole brut classique. Plus de 5 000 résidents d’Ottawa ont déjà signé la pétition d’Écologie Ottawa demandant à tous les paliers de gouvernement (fédéral, provincial et municipal) de rejeter le projet d’oléoduc Énergie Est.

 

Autres articles au sujet d’Énergie Est :

TransCanada Donation to Town Means Silence on Pipeline – Bloomberg – July 4th, 2014 [en anglais seulement]

Former CIBC Economist Says Hard to See How Ontario Benefits From Energy East – Globe & Mail – July 7th, 2014 [en anglais seulement]

TransCanada’s Energy East Pipeline is Clearly An Export Pipeline – DeSmog Canada – March 22nd, 2014 [en anglais seulement]

Catégories : 613 Sans bitume, Communiqués de presse

Follow

Abonnez-vous à nos flux RSS et profils de réseaux sociaux pour recevoir des mises à jour.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :