Communiqué de presse: L’Ontario obligée d’agir pour pallier au processus d’examen fédéral déficient des pipelines

Écologie Ottawa,  le 13 novembre 2013 – Pour diffusion immédiate

L’Ontario obligée d’agir pour pallier au processus d’examen fédéral déficient des pipelines

Ottawa, ON – Écologie Ottawa applaudit la décision récente du gouvernement de l’Ontario de conduire une consultation publique sur le projet de l’oléoduc Énergie Est. Cette décision, présentée ce matin à Ottawa lors d’une conférence de presse du ministre de l’énergie Bob Chiarelli et du député provincial d’Ottawa John Fraser, confirme que l’Ontario soumettra l’oléoduc à un processus d’examen public.

« Le gouvernement de Harper a miné la légitimité de l’Office national de l’Énergie en excluant les gens du processus et en ne tenant aucunement compte des protections environnementales », affirme Graham Saul, le directeur administratif d’Écologie Ottawa. « Dans ces conditions, l’Ontario doit redoubler d’efforts pour faire en sorte que les préoccupations des gens soient entendues, et cette annonce est un pas dans la bonne direction. »

« TransCanada veut que nous acceptions les risques de déversements de pétrole dans la rivière Rideau et les impacts du développement incontrôlable des sables bitumineux », selon Ben Powless, organisateur communautaire chargé du dossier de l’oléoduc au sein d’Écologie Ottawa. « L’oléoduc Énergie Est est essentiellement un gaspillage d’énergie stérile. Des milliers de gens en Ontario ont déjà exprimé leur opposition à cet oléoduc et nous nous réjouissons qu’ils auront au moins une tribune pour exprimer leurs craintes et leur opposition. »
Écologie Ottawa interpelle aussi les municipalités, y compris la Ville d’Ottawa, pour mener leur propres études d’évaluation des risques de l’oléoduc proposé. TransCanada, la compagnie derrière Énergie Est, a déclaré récemment qu’elle envisage d’introduire sa demande formelle auprès de l’Office national de l’Énergie en 2014. L’annonce de ce matin, vient dans la foulée du rapport du Centre Mowat, qui affirme que l’Ontario doit sérieusement peser les coûts économiques, environnementaux et sociaux d’un tel oléoduc.

Jusqu’à présent, Écologie Ottawa a rassemblé des centaines de résidents d’Ottawa pour discuter de l’oléoduc, distribué plus de 15 000 dépliants et amassé plus de 2 700 signatures pour rejeter cet oléoduc. Écologie Ottawa participera à la journée nationale d’action « Défendons notre climat » le 16 novembre.

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquez avec :

Ben Powless
Organisateur communautaire chargé de l’oléoduc, Écologie Ottawa
ben.powless@ecologyottawa.ca
613-860-5353

English270

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :