Rapport de vérification sur le transport actif demande des rues sécuritaires et accessibles

Améliorations nécessaires à l’accessibilité pour piétons, cyclistes et fauteuils roulants dans la Basse-Ville

Un rapport de vérification sur le transport actif dans la Basse-Ville a été rendu public aujourd’hui. Il demande à la Ville d’Ottawa d’adopter une politique de rues conviviales dans le cadre du plan directeur des transports et du plan officiel de la ville.

Un rapport de vérification sur le transport actif dans la Basse-Ville a été rendu public aujourd’hui. Il demande à la Ville d’Ottawa d’adopter une politique de rues conviviales dans le cadre du plan directeur  des transports et du plan officiel de la ville.

Le rapport de vérification, écrit conjointement par Écologie Ottawa et l’Association communautaire de la Basse-Ville, affirme que « si nous voulons un marché By animé et achalandé, une collectivité exceptionnelle au cœur de notre ville, alors nous devons concevoir nos rues en prenant en compte de tous les usagers, de tous âges et capacités ».

Le rapport plaide en faveur d’une approche de rues conviviales dans la Basse-Ville afin d’assurer des rues sécuritaires et confortables pour les piétons, les cyclistes et les personnes à mobilité réduite et non seulement des rues accessibles aux automobiles.

Les recommandations à long terme comprennent des améliorations à plusieurs niveaux :

• des espaces publics avec plus de bancs, d’arbres, de fontaines et d’art public dans la collectivité;

• favoriser la marche et le cyclisme avec des zones piétonnes élargies et la création d’une zone piétonne sur la rue William allant de Rideau à la rue Clarence; et

• la circulation  et le stationnement : interdiction aux camions de circuler sur l’avenue King Edward, la rue Rideau et la rue Waller et réduction du stationnement sur la rue.

La Ville d’Ottawa doit déposer son plan directeur des transports la semaine prochaine. « Les choix de transport que nous prenons sur une base quotidienne affectent non seulement la qualité de vie dans une collectivité, mais l’environnement aussi, » affirme Graham Saul, directeur administratif d’Écologie Ottawa.  » La marche, le vélo et les autres formes de transport actif contribuent à réduire les gaz à effet de serre et à promouvoir des collectivités saines. »

Certaines recommandations à court terme du rapport comprennent :

• l’interdiction d’installer des panneaux annonces sur les trottoirs dans le marché By;

• une largeur minimale de deux mètres pour permettre le passage simultané d’un fauteuil roulant et d’un piéton;

• un accès accru pour les vélos en assurant une augmentation du stationnement cycliste et de la signalisation;

• application de la limite de vitesse de 40 km sur l’avenue King Edward et réduction et application de la limite de vitesse sur l’avenue Sussex.

« Nous devons mettre un terme à la planification qui priorise les voitures et les camions aux dépens de la santé et de la sécurité de la collectivité », selon Liz Bernstein, vice-présidente de l’Association communautaire de la Basse-Ville. « Étant donné que nous affichons la plus importante circulation piétonnière de la ville, nous voulons que la Basse-Ville et le marché By soient des endroits où nous pouvons travailler, magasiner et vivre de façon sécuritaire. Nous espérons que la ville commencera à mettre en oeuvre les recommandations découlant de la vérification le plus tôt possible ».

Le rapport de vérification, une visite de deux heures du quartier,  a été complété en juin par des cyclistes et des marcheurs, des résidents en fauteuil roulant et des parents avec des poussettes d’Ottawa. Mathieu Fleury, un conseiller municipal d’Ottawa, des membres du personnel municipal et des représentants de Walk Ottawa, le groupe de travail de l’avenue King Edward et Citizens for Safe Cycling ont également participé au circuit de vérification.

La vérification de la Basse-Ville a été la première d’une série de vérifications sur le transport actif. Un autre rapport de vérification du centre-ville a été récemment complété conjointement avec la collectivité et Écologie Ottawa.

Le rapport de vérification de la basse-ville sera également rendu public à l’hôtel de ville, le 19 septembre à 17 h 30. La ministre Meilleur et le conseiller Fleury participeront. L’événement sera ouvert au public.

Rapport de vérification sur le transport actif demande des rues sécuritaires et accessibles

Améliorations nécessaires à l’accessibilité pour piétons, cyclistes et fauteuils roulants dans la Basse-Ville

Mots-clés :

Catégories : Le réseau communautaire, Rues conviviales

Auteur :Ecology Ottawa

Volunteer driven local group dedicated to making Ottawa the green capital of Canada

Follow

Abonnez-vous à nos flux RSS et profils de réseaux sociaux pour recevoir des mises à jour.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :