Pouvoir du Peuple – Deux percées pour protéger le climat et la rivière

Écologie Ottawa a accompli deux percées majeures grâce à vous au cours de la seconde moitié du mois de  mars. C’est la pression populaire des partisans comme vous qui a suscité la volonté politique.

Le 23 mars, le maire Watson a réitéré l’engagement de la ville à faire sa juste part pour lutter contre le changement climatique. Deux jours plus tôt, le gouvernement fédéral avait renouvelé le financement de l’infrastructure qui aidera à arrêter les déversements des eaux usées dans la rivière des Outaouais.

La journée de samedi a été entièrement consacrée à une table ronde sur les gaz à effet, ce qui ne serait jamais arrivé sans un vigoureux appui de la part de la collectivité. La ville a été surprise quand plus de 30 groupes de citoyens ont demandé de participer avant même que l’événement ne soit annoncé. Ils ont été impressionnés lorsque l’inscription a atteint sa capacité maximale en une semaine, même si une annonce avait été affichée sur le site web de la ville. L’intérêt public sur la question a rivalisé  et dépassé tout ce qu’ils avaient vu à l’occasion d’autres consultations récentes. Voilà ce qui suscite la volonté politique.

La ville a répondu comme il se doit en établissant un agenda crédible, et plus important encore, est l’annonce du maire Jim Watson de réitérer l’engagement en faveur du Plan sur les changements climatiques de la ville, y compris des objectifs de réduction des gaz à effet de serre à l’échelle de la ville que le maire s’engage lui-même à dépasser.

Au cours des sept dernières années, Écologie Ottawa a préconisé des mesures pour lutter contre les changements climatiques au niveau municipal à Ottawa. Le ferme engagement du maire envers la table ronde sur les GES dénote un changement de ton radical et bienvenu de la ville. Écologie Ottawa célèbre cette prise de conscience et remercie le maire Watson pour son leadership et remercie tout particulièrement les citoyens intéressées d’Ottawa qui ont su agir pour informer nos représentants élus que le changement climatique est un enjeu qui nous concerne tous.
Mais le moment n’est ni au repos, ni au relâchement. De nombreux participants à la table ronde sur les GES sont repartis insatisfaits. À juste titre, des années d’inaction nous laissent impatients de voir nos élus agir. Écologie Ottawa continuera de préconiser et de soutenir la  pression populaire. La Fédération canadienne des municipalités a souligné que près de  la moitié des émissions de gaz à effet de serre au Canada sont sous le contrôle direct ou indirect ou de l’influence des gouvernements municipaux. Comme nous l’avons vu, votre soutien actif permettra de générer de la volonté politique pour que nous à Ottawa, participions pour lutter contre ce problème grave. Nous savourerons la vraie victoire lorsque nous aurons observé une diminution des émissions des GES.

Plus tôt dans la même semaine, le gouvernement fédéral a présenté son budget, qui a mis en évidence une autre percée réalisée grâce au pouvoir du peuple en faveur de  l’environnement d’Ottawa. Depuis plus d’un an, Écologie Ottawa a sensibilisé et a rassemblé environ 8 000 signatures pour convaincre les gouvernements fédéral et provincial à verser  leur juste part pour résoudre les problèmes de déversements des eaux usées dans les cours d’eau locaux. Votre soutien à la cause s’est traduit par une couverture médiatique répétée  et des déclarations d’engagement de la part des ministres fédéraux et provinciaux. Avec le report du budget 2013 pour le financement fédéral de l’infrastructure, nous nous rapprochons  un peu plus de notre but d’une rivière saine. La ville dispose de fonds pour le projet et le mécanisme de fonds fédéraux d’équivalence de financement est maintenant en place. Il ne reste plus qu’à établir les propositions de fonds de financement alloués à des projets spéciaux et les contributions de contrepartie de la province. Une fois de plus, le pouvoir du peuple a contribué à motiver la volonté politique et à faire avancer nos responsabilités environnementales.

Pour voir  le maire Watson engager la ville dans un plan renouvelé sur les changements climatiques, suivez ce lien.
Les remarques d’Alex Wood, le modérateur de la  table ronde sur les gaz à effet de serre peuvent être visionnées ici.
L’appui du public sur la question du changement climatique est si fort que des  rapporteurs bénévoles ont assisté à la table ronde et un rapport de la table ronde  « populaire » sur les GES préparé par des bénévoles est présentement en cours de production. Et ne manquez pas de le consulter sur la page Facebook d’Écologie Ottawa.

Nous vous remercions de vos efforts qui nous ont permis de réaliser ces avancées. S’il vous plaît, restez alors que nous continuons à œuvrer pour des acquis encore plus importants.

Catégories : Changement climatique, Plan d’action de la rivière des Outaouais

Follow

Abonnez-vous à nos flux RSS et profils de réseaux sociaux pour recevoir des mises à jour.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :